Sénégal: Affaire Sweet beauty - Les avocats d'Ousmane Sonko lui conseillent de déférer à la convocation du juge

Après le marabout, Serigne Abdou Mbacké, khalife de la famille de Serigne Cheikh Khady Mbacké de Darou Mouhty, les avocats de Ousmane Sonko ont également conseillé à leur client de déférer à la convocation du juge du 8e cabinet dans l'affaire de viol présumé. La révélation est faite, mardi, par Me Bamba Cissé, au cours d'un face-à-face avec la presse. L'avocat explique que ses confrères et lui ont donné ce conseil au leader de Pastef, malgré « la légèreté de l'accusation » et « les vices constatés dans la procédure ».

« Connaissant les dispositions du Code de procédure pénale qui donnent beaucoup de moyens au magistrat instructeur pour faire comparaitre leur client en cas de refus, ils pensent que le refus de déférer, qui était décidé par leur client, pourrait entraîner des heurts, et de nouvelles infractions pourraient être collées à Ousmane Sonko », a déclaré la robe noire. Et d'ajouter : « notre client a pris acte et avisera ».

Le député Ousmane Sonko devrait faire lui-même une déclaration dans les heures suivant le point de presse de ses avocats.

A La Une: Sénégal

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.