Sénégal: Contre le coronavirus, la vaccination et le respect des mesures barrières préconisés

Dakar — Le professeur Tandakha Ndiaye Dièye a admis, mardi, à Dakar, l'insuffisance de connaissance sur la durée de protection des vaccins contre le nouveau coronavirus, appelant ainsi les populations à continuer à respecter les mesures barrières.

"Le vaccin est le seul espoir de survie que nous avons aujourd'hui. Nous ne savons pas encore combien de temps la protection du vaccin va durer, il faut aussi continuer à mettre des masques et à observer la distanciation sociale", a indiqué le spécialiste des vaccins dans une communication consacré au bilan de la gestion de l'épidémie, un an après son apparition au Sénégal.

"Le vaccin est une arme redoutable contre le virus du coronavirus. Les vaccins réduisent fortement la propagation du virus et c'est ce que nous voulons. Ces vaccins nous protègent contre une maladie qui tue", a-t-il souligné.

Le professeur Dièye, membre du comité consultatif pour la vaccination au Sénégal a salué la mobilisation de la communauté internationale dans la recherche et la mise au point de vaccins sûrs et efficaces capables de freiner la propagation de la pandémie de Covid-19.

"Jamais une mobilisation aussi importante n'a été notée auparavant par des chercheurs, l'industrie de la vaccination, les bailleurs, l'OMS. Plusieurs candidats vaccins ont été homologués", a-t-il fait valoir en rappelant qu'en un temps record, plusieurs candidats vaccins ont été homologués bien que la mise au point a pris du temps.

Au Sénégal, le comité de conseil de vaccination a été saisi pour donner un avis éclairé à l'Etat du Sénégal parce que la vaccination rime avec méfiance. Le 26 janvier, nous avons remis un document au ministère de la santé. Nous avons travaillé sur cinq vaccins (Moderna, Pfizer Astrazeneca, Spountik, Sinopharm... ), a-t-il fait noter.

"Nous avons reçu 200.000 doses de vaccins Sinopharm et déjà en une semaine 35200 doses de vaccins ont été administrées, c'est extraordinaire. 240 millions de vaccins ont été administrés dans le monde. Il faut donc qu'on y aille en profondeur", a recommandé le professeur Dièye.

Le Sénégal a lancé mardi dernier sa campagne nationale de vaccination contre le nouveau coronavirus après que le gouvernement a acquis auprès de la firme chinoise, Sinopharm, 200.000 doses de vaccin.

D'après les données du ministère de la Santé et de l'Action sociale, plus de 27.000 personnes ont déjà été vaccinées après six jours d'opérations.

Le pays doit recevoir ce mercredi 300.000 autres doses de vaccin dans le cadre de l'initiative Covax.

Depuis l'officialisation du premier cas de Covid-19, le 2 mars dernier, le pays a comptabilisé à la date du 1er mars 2021 en tout 34.732 patients du nouveau coronavirus. 29.161 ont depuis recouvré la santé et 880 en sont morts.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.