Burkina Faso: Anarchie dans la bande verte de Toudbwéogo

Anarchie dans la bande verte de Toudbwéogo

La bande verte de Toudbwéogo, dans l'arrondissement 4 de Ouagadougou, a-t-elle été déclassée ? C'est la question que Kantigui s'est posée. En effet, avec le projet de prolongement d'une des bretelles de l'échangeur du Nord traversant la bande verte, pour rejoindre la route de Kaya, des populations ont commencé à délimiter de petites parcelles de terrain, tout le long de la voie prévue, en vue de construire des boutiques de rues. Renseignement pris, Kantigui a pourtant été rassuré que la bande verte n'a jamais été déclassée. Il s'agirait plutôt de l'œuvre de spéculateurs. Il sied donc pour l'autorité communale de prendre des dispositions pour éviter d'éventuels problèmes sociaux.

Des élèves de Gaoua dans la rue

De passage à Gaoua, Kantigui a constaté que les élèves des établissements publics de la ville ont observé un mouvement d'humeur, le lundi 1er mars 2021. Ils sont même allés remettre leur doléance au directeur provincial en charge de l'éducation nationale du Poni, à savoir la levée des sanctions qui pèsent sur le délégué général du lycée municipal de Gaoua. Il est revenu à Kantigui que ce dernier est accusé d'avoir mis en berne le drapeau du lycée professionnel Doma, lors d'une grève. « Notre camarade a été expulsé pour 72 heures. Nous exigeons son retour en classe », a laissé entendre un élève. Kantigui invite tous les citoyens au respect des symboles nationaux.

Un forum d'affaires tuniso-burkinabè

Dans sa quête d'informations, Kantigui a eu vent de la tenue d'un Forum d'affaires tuniso-burkinabè, le 18 mars 2021, en webinaire de 9h à 11h. Organisé par les Chambres de commerce et d'industrie du Burkina Faso (CCI-BF) et de Tunisie, le forum sera focalisé sur les secteurs des Technologies de l'information et de la communication (TIC), de l'industrie agroalimentaire et de la formation. Selon le programme du forum que Kantigui a pu consulter, il est prévu la présentation des opportunités d'affaires dans les deux pays et des rencontres B2B.

La participation est gratuite et les entreprises intéressées peuvent prendre attache avec la Direction du développement international et du partenariat de la Chambre de commerce, a pu noter Kantigui qui félicite la CCI-BF pour l'initiative qui pourrait contribuer à relancer durablement l'économie nationale dans le contexte de la COVID-19.

Le bitumage de la route de Toudbwéogo entamé

Dans quelques mois, la poussière et la boue (selon les saisons) seront un mauvais souvenir pour les habitants du quartier Toudbwéogo de Ouagadougou. En effet, Kantigui a pu constater le démarrage des travaux de bitumage du prolongement de l'avenue de la Concorde nationale (route de Toudbwéogo dans l'arrondissement 4). Longue de 3km et exécutée à plus d'un milliard F CFA, cette voie, longeant, également, le cimetière de ce quartier, va être recouverte de béton bitumineux et dotée d'ouvrages d'assainissement et d'éclairage de haute qualité, selon une source contactée par Kantigui.

Ces travaux, a poursuivi la même source, entrent dans le cadre du Programme présidentiel d'aménagement et de bitumage de voiries à Ouagadougou d'un coût total de 32 milliards F CFA et financé à plus de 90% par la Banque ouest-africaine de développement (BOAD). Ils ont été lancés, le jeudi 27 février 2021, par le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Eric Bougouma.

Le Centre de presse Norbert-Zongo soutient Moussa Kaka

Comme la plupart des Burkinabè, Kantigui a appris à travers les médias que le domicile de son confrère nigérien, Moussa Kaka, correspondant de RFI, a été partiellement incendié lors des récentes violences postélectorales au Niger. Défenseur de la liberté d'expression, le Centre national de presse Norbert-Zongo (CNP-NZ), a fait une déclaration, dans laquelle il apporte son soutien au journaliste nigérien.

« Depuis le début du processus électoral, le monde entier regarde le Niger avec admiration, car depuis son indépendance, ce pays n'avait jamais réalisé une alternance pacifique au sommet de l'Etat. Il est donc désolant de voir une telle perspective historique dérailler au point de se transformer en chasse aux journalistes », a déploré le Centre de presse. Rien ne saurait justifier ce déchainement de violences contre le journaliste, a poursuivi le CNP-NZ qui condamne l'attaque et l'incendie du domicile de Moussa Kaka. Il exhorte les autorités nigériennes à jouer leur rôle régalien de protection des citoyens et notamment des journalistes, particulièrement exposés dans des périodes de troubles. Kantigui joint sa voix à celle du Centre de presse pour inviter les autorités nigériennes à rechercher et à sanctionner les responsables de cet acte.

Nayala : rendez-vous à Yaba pour le 8-Mars

En séjour à Yaba, province du Nayala, Kantigui est tombé sur une rencontre entre le maire, les femmes de la coordination communale des organisations féminines et l'association des ressortissants de Yaba à Ouagadougou dénommée Yawa Golé. Voulant bien comprendre le but de la concertation, Kantigui a appris que c'est en prélude à la célébration provinciale tournante du 8-Mars, que Yaba devra abriter cette année.

Pour réussir l'organisation, les participants ont convenu de la mise en place de commissions sous la supervision du Haut-commissaire du Nayala, Mariama Konaté. Kantigui, qui a ouï dire que ces festivités seront placées sous le patronage de la ministre déléguée à l'Artisanat, Anne Louise Go, souhaite bonne fête à toutes les femmes du Burkina Faso et à celles du Nayala, en particulier.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.