Madagascar: Aéroport de Nosy Be - Les habitants du village de Fascène Gare déplacés

Une étape importante vient d'être franchie. Les soixante cinq ménages du village de Fascène Gare ont dû être déplacés dans un nouveau village baptisé « Pont Valiha ». Leurs habitations se trouvaient dans le périmètre de l'aéroport de Nosy be, ce qui constitue une violation des normes de sûreté et de sécurité aéroportuaires internationales de l'opération.

Conformément à la convention signée avec l'Etat malgache dans le cadre de la mise en concession de deux aéroports, celui d'Ivato et celui de Fascène, Ravinala Airports a été chargé de mener cette opération de relocalisation dont la fin a été officialisée le vendredi 26 février. Pour marquer l'évènement, les villageois ont ainsi reçu solennellement les titres de propriété attestant qu'ils sont désormais propriétaires de leurs terrains.

Pour mener à terme ce projet, Ravinala Airports a collaboré avec un comité de relocalisation composé des ministères concernés, des services fonciers et de la topographie ainsi que de la mairie de Nosy be. Les villageois ont été déplacés sur un terrain aménagé de 2 Ha à Pont Valiha, depuis décembre 2019. Le terrain a été acquis par l'État le 7 juin 2018. Ce projet de relocalisation comportait deux types de déplacement. Le premier, entre l'année 2016 - 2019 à Pont Valiha, s'est fait en 7 étapes, à savoir l'officialisation des personnes affectées par le projet (PAPs) avec enquêtes de compensations, l'achat d'un nouveau terrain, la signature d'engagement des PAPs, la notification et le paiement des compensations, la viabilisation du terrain et construction des maisons, le déménagement et l'acquisition de titres fonciers individuels.

Des travaux menés par Ravinala Airports ont permis de viabiliser le nouveau village, comme la construction des voies d'accès, des ouvrages d'assainissement, des douches, lavoirs et WC publics, abrisbus, l'électrification JIRAMA, la gestion locale des déchets ménagers et la mise en place d'infrastructures en eau potable à travers la création d'un puits, de deux forages avec pompes manuelles et de deux fontaines par gravité. Ravinala Airports a également effectué des actions supplémentaires, hors convention, pour aider les villageois. En raison des périodes cycloniques à Madagascar, les villageois ont ainsi reçu une formation de base sur la construction de cases traditionnelles anticycloniques par CPGU. Un appui au transport des matériaux de construction et des ouvriers était également au programme.

Pour le deuxième type de déplacement, celui économique, de 2019 à 2021, Ravinala Airports a distribué des greniers alimentaires pour aider les villageois dans leur vie quotidienne, projet actuellement à sa 35ème édition. Enfin, le projet de restitution des moyens de subsistance a permis aux villageois de bénéficier d'un appui et d'un accompagnement afin de retrouver et stabiliser leurs sources de revenu à travers divers projets d'activités génératrices de revenu.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.