Madagascar: Campagne culturale - Des calendriers numériques disponibles

Le secteur de l'agriculture est lourdement affecté par les effets du changement climatique.

A titre d'illustration, les pluies violentes, la hausse de la température et tout récemment la sécheresse, ont perturbé les calendriers culturaux à Madagascar. Or, ce secteur qui emploie plus de 80% des actifs dans le pays, est fortement dépendant de la pluviométrie, étant donné que le système d'irrigation n'est pas encore très développé. Pour faire face à ce changement climatique, des calendriers culturaux numériques sont disponibles via la Hotline 3-2-1 au profit des paysans des 22 régions de l'île. C'est le fruit de la collaboration entre les trois ministères, en charge de l'Agriculture, de la Recherche Scientifique représenté par le FOFIFA et de la Météorologie via sa direction générale ainsi que l'entreprise sociale Viamo. Et ce, avec l'appui du projet PrAda mis en œuvre par la GIZ.

Appeler gratuitement. Ainsi, les exploitants agricoles peuvent s'enquérir de toutes les informations sur les prévisions climatiques à chaque saison pluvieuse, les variétés de cultures et les bonnes pratiques agricoles. Pour pouvoir y accéder, les abonnés Airtel peuvent appeler le 321, et ce, gratuitement pour les six appels effectués en début du mois. Il faut savoir que ces calendriers culturaux numériques ont été lancés depuis 2019. Plus de 13 000 interactions par semaine ont été enregistrées sur la hotline, a-t-on communiqué. Parlant du FOFIFA, des variétés de semences de riz améliorées, dont le X 265 ont été produites. Il s'agit d'une variété à cycle court et performante, pouvant bien s'adapter aux impacts du changement climatique et à toutes les régions de l'île.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.