Madagascar: Behoririka - Un projet d'embellissement collectif

La CUA entend mettre un peu plus d'ordre dans le quartier de Behoririka.

L'annonce a fait le buzz sur les réseaux sociaux. La Commune Urbaine d'Antananarivo entend faire de Behoririka un Chinatown dans la capitale malgache. Un concept qui n'est cependant pas nouveau puisque, historiquement Behoririka a toujours été le quartier chinois d'Antananarivo et est le siège d'une association chinoise. En fait, le projet actuel de la CUA, n'est pas, contrairement à ce que l'on a tendance à faire croire, de céder aux Chinois tout le quartier commercial. L'opération consiste, apprend-on, en un embellissement collectif où tout le monde, y compris les opérateurs économiques chinois, sont appelés à contribuer.

« Le projet est actuellement en discussion avec une large consultation des potentiels partenaires », précise-t-on d'une source auprès de la CUA, en ajoutant qu'il s'agit essentiellement d'une campagne de décoration que chaque propriétaire se doit de réaliser pour rendre ce quartier commerçant plus attractif. Une manière, en somme, de faire entendre qu'il ne s'agit pas de mettre en place de nouveaux points de vente, et encore moins de nouvelles constructions à Behoririka.

Ce genre d'embellissement collectif d'un quartier se pratique dans toutes les grandes villes du monde où les mairies s'organisent avec les riverains pour réaliser une sorte d'uniformité des façades et des devantures de commerce. Il arrive même parfois que les autorités communales imposent des chartes visuelles et d'aménagement urbain afin d'éviter une désorganisation de l'espace public.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.