Cote d'Ivoire: Législatives 2021 à Bondoukou - Bondoukou prêt à un nouveau départ avec Kouassi Thomson et El Hadji Bara ouattara

Dernère publication 03/03/2021 à 00:31 min

Un lâcher de colombes pour mettre fin à la cérémonie de lancement de la campagne. La liste «Amour-Cohésion-Solidarité» (ACS) conduite Tano Kouassi Thomson et El Hadji Bara Ouattara, par cet acte venait d'inviter les populations à garder la foi et l'espoir en un futur radieux. Car convaincue que la prospérité et le développement, de Bondoukou passera par l'amour, la paix, la solidarité, la cohésion.

Et ce dimanche 28 février, à l'espace petit marché au quartier Kamagaya de la ville aux mille mosquées, les jeunes, les femmes, les religieux, les responsables de communautés et d'associations ont effectué massivement le déplacement pour venir sceller le nouveau pacte du développement. Des moments de grande communion faits de prières et de bénédictions entre les candidats de la liste «Amour-Cohésion-Solidarité» et les populations.

A cette occasion, les populations ont massivement adhéré à l'offre de Tano Kouassi Thomson et d'El Hadji Bara Ouattara à travers plusieurs motions de soutien. La jeunesse communale de Bondoukou a dit avoir fait le choix de la liste «Amour-Cohésion-Solidarité» parce que les personnes qui la constituent sont celles-là mêmes capables de porter réellement «nos voix et aspirations».

«Nous avons une région avec d'énormes potentialités qui sont exploitées et qui ne bénéficient aux populations. Tout simplement parce que nous avons des leaders qui œuvrent toujours pour leurs poches et non pour nos parents. Mais Thomson n'a pas attendu d'être un élu pour assister tout le District du Zanzan et la région du Gontougo. Aujourd'hui, l'occasion nous est donnée de lui dire merci mais surtout de lui donner les instruments pour mieux servir Bondoukou. Thomson est l'homme idéal pour donner vie à la ville de Bondoukou et la jeunesse, par la voix, s'engage avec lui dans le nouveau pacte qu'il propose», a déclaré le président communal de la jeunesse, Elvis Diabo.

Seule à avoir pensé au genre, la liste ACS a été adoptée par les femmes de Bondoukou. Et c'est Mme Cavani, femme leader, qui l'exprime mieux. «A travers votre liste, on se rend compte du respect que vous manifestez à l'endroit de la femme. Mieux, vous êtes respectueux de la directive du président de la République en ce qui concerne la promotion du genre», a-t-elle avancé, non sans revenir sur les actions de la tête d'affiche de la liste «Amour-Cohésion-Solidarité», Kouassi Thomson dont le soutien à l'autonomisation des femmes. Aussi a-t-elle rassuré cette liste du vote des femmes en sa faveur au soir du 6 mars. Car, a-t-elle dit, la victoire d'ACS sera celle des femmes de Bondoukou.

En effet, la liste pour le renouveau de Bondoukou a en son sein Mme Diabagaté Awa en qualité de suppléante d'El Hadji Bara Ouattara. Présidente des femmes du RDR de Bondoukou pendant 17 années, «Maman Awa» est la seule dame candidate aux législatives à Bondoukou.

Les deux candidats ont exhorté les populations à maintenir leur confiance au président de la République et à sa politique. Le chef de l'Etat, a souligné le président de l'ONG Action Plus, Kouassi Thomson, a de grands projets pour Bondoukou. Mais ce qui fait défaut dans notre région, c'est le suivi des projets de développement promis par l'Etat. Lui et son colistier promettent donc des «députés à 100% pour Bondoukou», des élus entièrement dévoués à être les porte-voix de leurs mandants, pour une région plus prospère, où chaque citoyen se sent épanoui. A l'image de la Côte d'Ivoire Solidaire prônée par le président Alassane Ouattara.

Mieux, Kouassi Thomson et El Hadji Bara ont appelé leurs partisans à éviter de tomber dans les provocations après la destruction de leurs affiches de campagne. Ils ont aussi demandé aux autres candidats, «nos frères» à accepter le verdict des urnes, le 6 mars prochain. «Parce que nous sommes confiants de notre victoire. Et cette victoire, on doit l'avoir dans la paix, la joie», a dit la tête d'affiche d'ACS.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.