Cote d'Ivoire: Législatives 2021 à Bondoukou - Les affiches du candidat Kouassi Thomson et de la liste «acs» vandalisées

Qui en veut au candidat Tano Kouassi Thomson ? La question mérite d'être posée avec la tournure prise par la campagne à Bondoukou.

La ville aux mille mosquées, à l'instar de toutes les localités du pays, vit au rythme de la campagne pour les législatives du 6 mars prochain. Mais cette période est chargée de faits insolites pour le candidat et tête d'affiche de la liste «Amour-Cohésion-Solidarité», Tano Kouassi Thomson.

Les affiches de campagne de celui-là même qui porte les espoirs de renaissance de Bondoukou ont été vandalisées par des inconnus dans la nuit du samedi 27 au dimanche 28 février. Un fait malheureux qui vient en rajouter à la tension apparente dans l'air depuis la précampagne.

Mais pis, cet acte qu'on pourrait qualifier d'irresponsable intervient quelques heures seulement après la découverte d'un spécimen à polémique. Sur le document incriminé, le nom du candidat Tano Kouassi a été remplacé par l'un de ses adversaires. En occurrence le maire de Bondoukou, Koné Hiliassou.

Une basse manœuvre des ennemis du leader de la liste «Amour-Cohésion-Solidarité» qui ne fait que renforcer son ambition de gagner ces législatives pour enclencher le développement de la capitale du Gontougo. Surtout que ces derniers ont vainement fait circuler la fausse rumeur du retrait du retrait de la candidature du président de l'ONG Actions Plus.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.