Congo-Kinshasa: Embellie des cours des métaux - Le Gouvernement attend des opérateurs économiques le paiement des droits et taxes

Le Premier Ministre sortant, Ilunga Ilunkamba, a présidé ce mardi 2 mars 2021 à la Primature, la traditionnelle réunion du Comité de Conjoncture Economique pour continuer à surveiller la situation socio-économique du pays. Selon le Vice- Premier Ministre, Ministre en charge du Budget, Jean Baudouin Mayo Mambeke, qui a fait le point de cette séance de travail, il a été noté sur le plan international que les effets pervers de la pandémie à coronavirus continuent à se faire sentir malgré les efforts fournis par les différents gouvernements. Sur le plan national, la Covid-19 continue à faire ses effets.

Le CCE a donc noté au 26 février 2021, 25962 cas de contamination contre 25080 au 19 février 2021, soit une augmentation de 882 cas de Covid-19. Le Gouvernement appelle la population au respect des gestes barrières.

Sur le plan international, le Comité de Conjoncture Economique a noté l'embellie des cours des métaux notamment, le Cuivre qui se situe à plus de 9000 USD la Tonne, le Cobalt à 52000 USD la tonne et le Zinc 28000 USD la Tonne.

"Cette embellie devrait profiter à l'économie nationale. Il faudra d'une part, que le Gouvernement continue à encourager et à sécuriser les opérateurs économiques du secteur. D'autre part, le Gouvernement attend de ces opérateurs le paiement des droits et taxes comme il se doit ainsi que l'investissement à l'économie nationale", a laissé entendre le VPM Mayo Mambeke.

Par ailleurs, l'on a noté aussi que le cadre macro-économique demeure stable dans l'ensemble, aussi bien dans le segment officiel que dans le parallèle, ce qui induit que le taux d'inflation dans l'ensemble est demeuré aussi stable, en dépit d'une légère dépréciation du taux de change au marché parallèle.

Toutefois, le Gouvernement continue à faire des efforts dans le cadre du pacte de stabilité qui le lie à la BCC, pour préserver la stabilité du cadre-macro-économique.

"Le Gouvernement va continuer ses efforts dans le cadre du pacte de stabilité qui le lie à la banque centrale", a souligné le Vice-Premier ministre sortant en charge du Budget.

D'un autre côté, le rythme de formation des prix s'est décéléré de 0,080% contre 0,097% d'une semaine à l'autre. Les finances publiques se comportent bien malgré la pression qui s'exerce sur le Trésor Public. Les membres du CCE appellent les régies financières, les dirigeants et cadres à redoubler d'effort pour mobiliser d'avantage les recettes. Ils en appellent également au civisme Fiscal tant dans le chef des citoyens congolais et des chefs d'entreprises pour que chacun paie son impôt.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.