Egypte: Choukry et son homologue soudanaise affirment la profondeur des relations bilatérales

Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Choukry et son homologue soudanaise, Mariam El-Sadeq Al-Mahdi ont affirmé la profondeur des relations bilatérales dans les différents domaines.

Lors d'une conférence de presse conjointement tenue après leur entretien au Caire, M. Choukry a indiqué que la ministre soudanaise, qui effectue sa première visite au Caire depuis sa nomination, avait antérieurement rencontré le président Abdel Fattah Al-Sissi.

M. Choukry a ajouté avoir tenu une séance de pourparlers bilatéraux avec son homologue soudanaise puis une réunion élargie en présence des délégations des deux pays, lors de laquelle ils ont mis l'accent sur l'unité du destin, basée sur les rapports historiques liant les deux peuples et ont examiné la promotion de ces relations en faveur des intérêts communs.

Le chef de la diplomatie égyptienne a fait état d'une volonté politique des deux parties de coopérer à différents niveaux conformément aux directives de la direction politique, soulignant avoir profondément examiné les questions bilatérales, régionales et internationales y compris le dossier du barrage de la renaissance éthiopien (GERD).

M. Choukry a affirmé avoir examiné avec son homologue soudanaise le dossier du GERD et les moyens d'aller de l'avant pour aboutir à un accord équitable qui réponde aux droits des trois pays de manière équilibrée et qui conduise l'Ethiopie à tirer profit du barrage de la Renaissance dans le développement, mais sans nuire gravement à aucun des pays de l'Egypte et du Soudan.

Il a souligné la poursuite des efforts destinés à parvenir à un accord en tant qu'unique voie pour protéger les intérêts de nos peuples et à établir un cadre de coopération et de compréhension loin de tension et de confrontation.

Pour sa part, la ministre soudanaise des AE a qualifié d'"importante" la rencontre avec le Président Al-Sissi, qui a porté sur la situation du Soudan post-révolution, précisant que son pays souhaitait profiter de la grande expérience économique égyptienne.

"Le président Al-Sissi a promis que les parties techniques soudanaises bénéficieraient de cette expérience selon les données qui leur conviennent", a dit la ministre.

Mme Al-Mahdi a indiqué que son pays se préparerait à la conférence de Paris qui se tiendra dans la période à venir pour s'ouvrir sur le monde, en particulier sur le plan économique, souhaitant le soutien de l'Egypte au Soudan comme elle l'a fait. toujours dans toutes les instances.

Quant au sujet du GERD, elle a souligné l'accord avec M. Choukry sur la nécessité d'une action diplomatique africaine pour expliquer les danger et la poursuite des efforts pour reprendre les négociations qui aboutissent à un accord garantissant le développement de l'Ethiopie et les intérêts des peuples de l'Egypte et du Soudan.

A La Une: Egypte

Plus de: Egypt Online

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.