Afrique: Festival de New Orleans aux Etats-Unis - «Le ballet rythme africain» invité pour la première fois

Du 22 au 28 mars prochain, la troupe «Ballet Rythme Africain» du Sénégal va participer au «Nola Festival» qui aura lieu à New-Orléans (Louisiane) aux Etats-Unis.

Au programme, elle passera en spectacle le 24 mars et tiendra des ateliers de formation pour enfants (Workshop) le 28 du même mois. «C'est la première fois que cette troupe va jouer hors du continent africain», a fait savoir son président Malick Dièye.

Et d'ajouter, «nous avons eu aussi à deux reprises la confiance de l'Ambassade de Belgique au Sénégal pour animer ses événements et on a participé également à beaucoup d'événements du gouvernement du Sénégal, sans oublier la première soirée de gala de Guédiawaye football club tenue au stade Amadou Barry», a ajouté Malick Dièye.

Créée en 2008, la troupe sénégalaise a participé à plusieurs évènements nationaux comme le lancement du Bus Rapide Transit (BRT) en 2019 et à des rendez-vous sous régionales. A travers l'évènement «Nola Festival», la troupe Ballet Rythme Africain du Sénégal commence ainsi à s'internationaliser.

Fidèle à son appellation, le «Ballet Rythme Africain» exprime l'art africain par les instruments propres au continent à savoir : la percussion, la Kora entre autres qu'ils font vivre à travers la danse. Cet aspect lui donne une caractéristique particulière que la troupe exprime à travers des chorégraphies recherchées et endiablées au besoin.

Le Festival de New Orléans devait se tenir en 2020 mais a été a annulé en raison de la pandémie de covid-19.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.