Afrique: Présidence de la CAF - Le comité d'urgence de la FSF valide le «protocole de rabat»

Gianni Infantino has been elected as the President of FIFA

Le Comité d'urgence de la Fédération sénégalaise de football (FSF) composé de sept (7) membres a validé, au cours d'une réunion tenue hier, le «protocole de Rabat» dans lequel la Fifa propose à Me Augustin Senghor le poste de 1er vice-président de la CAF. Les Fédéraux prévoient d'ailleurs, une séance d'explications devant la presse pour justifier ce choix du Sénégal.

Le Sénégal accélère la cadence ! Le Comité d'urgence de la Fédération sénégalaise de football (FSF) qui s'est réunie hier, mardi 2 mars, a validé la proposition de la Fifa. «Nous avons demandé à Augustin (Senghor) d'accepter la proposition», a confié à Sud Quotidien, un vice-président de l'instance fédérale sénégalaise qui a pris part à cette rencontre.

Pour rappel, deux émissaires du président de la Fifa, Gianni Infantino, le directeur de la division des Associations membres de la Fifa, le Congolais Véron Mosengo Omba et le principal assistant du Président de la Fifa, le Suédois Mattias Grafström avaient rencontré le week-end dernier à Rabat, au Maroc, les quatre candidats à la présidence de la CAF pour trouver un consensus. Le compromis qui avait été présenté aux protagonistes, consistait à faire du candidat sud-africain, Patrice Motsepe, le futur président de la CAF.

Me Augustin Senghor du Sénégal et Ahmed Yahya de la Mauritanie vont hériter respectivement des postes de 1er et 2ème vice-présidents de la CAF. Quant à Jacques Anouma, il s'est vu proposer le poste du Conseiller Spécial du président de la CAF. Mais au préalable, il a aussi été convenu de fondre les différents programmes des quatre candidats dans un seul document devant prendre en compte les points saillants avec comme objectif de remettre le football africain sur les rails.

Par ailleurs, il faut noter que pour justifier le choix du Sénégal qui a fait couler beaucoup d'encre et de salive, les Fédéraux envisagent de tenir une séance d'explications face à la presse.

A La Une: Maroc

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.