Togo: Kouessan réclame la réaction du gouvernement togolais

Sa réaction sur ce dossier Bolloré et cession du Port Autonome de Lomé, il l'a fait à travers un post sur Tweeter. Candidat à la dernière présidentielle, le président du parti Santé du Peuple, Dr Kouessan Gerorges William, il fait constater que « cette affaire engage directement la responsabilité des autorités de notre pays et par conséquent, doit être abordée et traitée comme telle ».

Dans la suite de sa réaction, il indique que « c'est avec indignation, mais sans grande surprise, que nous avons appris cette affaire engageant Bolloré et notre pays le Togo. Ce qui nous surprend par contre, c'est le silence du gouvernement, ainsi que celui des institutions de notre pays, face à une affaire aussi sérieuse et aussi grave que celle-ci, portant fortement atteinte à la souveraineté de notre pays. Nous rejetons catégoriquement l'argument avancé selon lequel, le gouvernement ne souhaitait pas commenter une procédure judiciaire en cours dans les juridictions d'un pays étranger ». Il dit aussi féliciter « Madame la juge pour sa détermination et son sens du devoir et souhaitons que la procédure de mise en examen de M. Bolloré aille à son terme avec un procès en correctionnel ».

Le parti dont Dr Kouessan est le président dit interpeller « les institutions nationales à s'autosaisir pour clarifier cette situation suffisamment grave et pour situer les togolais. Nous ne pouvons accepter que l'argent du contribuable soit utilisé à ces fins, dans un pays où la pauvreté est une endémie ».

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.