Sénégal: Mamadou Racine Sy, président de l'industrie touristique et hotélière sur l'impact de la Covid-19 - «Nous ne pensons pas qu'il y aura une relance du secteur avant 2023...»

Frappée de plein fouet par la Covid-19, l'industrie touristique et hôtelière, particulièrement celle sénégalaise, ne va pas se relever de sitôt, croit savoir le président des Organisations patronales de l'industrie touristique et hôtelière du Sénégal (Fopits), Mamadou Racine Sy.

En réunion sectorielle tenue, hier mardi, dans un hôtel de la place, M. Sy a affirmé qu'au regard de l'ampleur et de la persistance de la pandémie qui a fait baisser drastiquement les chiffres d'affaires du secteur touristique et hôtelier et fait perdre également des milliers d'emplois, la relance du secteur prendra du temps. «Nous ne pensons pas qu'il y aura une relance du secteur avant 2023...», a-t-il dit vertement.

Parallèlement, M. Sy n'a pas manqué de saluer les efforts de l'Etat du Sénégal avec l'octroi d'un crédit hôtelier de 15 milliards F CFA dont 10 milliards déjà encaissés. Selon lui, «cet argent nous a permis de régler nos factures et autres», a-t-il expliqué.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.