Sénégal: Pr Souleymane Mboup sur la prévalence du SARS-CoV-2 - «Une plus grande prévalence observée à Ziguinchor»

L'Iressef a mené des recherches pour déterminer la proportion de la population qui a été exposée au virus Sars Cov 2.

Selon le professeur Souleymane Mboup, ces activités de recherche concernent la détermination de la prévalence des anticorps anti-Sars Cov 2 dans la population générale, mais aussi chez le personnel soignant

. «Des activités de recherche ont été menées, en particulier avec le Dr Moustapha Mbow sur la prévalence des anticorps anti-Sars Cov, les résultats montrent qu'au niveau de la population générale, nous avons déterminé une prévalence de 28% avec une plus grande prévalence observée à Ziguinchor», a révélé le Professeur Mboup.

Dans cette région du Sud du Sénégal, il a renseigné que la proportion de la population exposée au virus est évaluée à 50%, même s'il n'y a pas eu de différence significative du nombre de cas selon les tranches d'âge et le sexe malgré une légère prédominance chez les hommes. «L'étude a été élargie au personnel soignant. Ce qui a permis de mettre en lumière un taux de prévalence de 34% qui est légèrement plus élevé que celui de la population générale. Chez ce segment de la population, Ziguinchor occupe toujours la tête».

Et de conclure : « parmi les régions testées selon la structure, les hôpitaux de Dakar et de Ziguinchor ont une plus grande prévalence par rapport aux autres structures du Sénégal. Les CTE présentent une plus forte prévalence suivis des hôpitaux publics et des structures privées. Enfin, selon la fonction du personnel de santé, les médecins sont plus touchés, les agents administratifs quant à eux restent moins touchés », renseigne le Professeur Souleymane Mboup.

L'autre activité phare de l'institut dont il est le fondateur consistait à évaluer des kits de tests sérologiques. «Nous avons évalué une dizaine de kits avec une sensibilité variant de 96.4% et une spécificité pour un des tests», renchérit le virologue selon qui, son équipe est en train de jauger 5 tests antigéniques ainsi que le séquençage qui leur a permis de découvrir un variant.

AN I DU CORONAVIRUS AU SENEGAL : Les acteurs de la riposte dressent un tableau morose

453 agents du personnel de santé touchés par cette épidémie et 2 décès, plus de 34000 de personnes touchées, 880 décès. Le bilan a été lourd pour cette première année de la pandémie du coronavirus au Sénégal. Les autorités sanitaires en charge d'exécuter la politique de riposte contre le coronavirus ont fait face à la presse hier, mardi 2 mars. Bilan marqué par une recrudescence des cas au moment où la stratégie de lutte du Sénégal a été approuvée au niveau mondial.

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.