Cote d'Ivoire: Législatives 2021 - Des organisations régionales engagent les jeunes pour des élections apaisées

Ces législatives du 6 mars doivent se dérouler sans heurt. C'est le vœu cher au Réseau ouest-africain des jeunes femmes leaders (Roajelf) qui organise les 2 et 3 mars, à la représentation de la Cedeao, à Cocody, un atelier de concertation des jeunes pour des élections apaisées et la consolidation de la paix en Côte d'Ivoire.

Pour le Roajelf, les jeunes doivent être impliqués dans le processus de prévention des conflits, de paix et de prise de décision en Côte d'Ivoire et en Afrique. Ces jeunes participants à la session, une cinquantaine au total, sont issus d'associations de jeunesses, de la société civile et des principaux partis politiques ivoiriens.

« Notre objectif est qu'après ces concertations, ces jeunes puissent être insérés dans les hautes instances de décisions politiques de notre pays afin d'y promouvoir ces valeurs de paix et de cohésion, non seulement pour les législatives du 6 mars, mais aussi pour les prochaines échéances électorales », a expliqué Tamia Koko, la présidente locale du Roajelf.

Elle a aussi annoncé qu'un manifeste qui traduira la voix des jeunes sera remis dans les prochains jours au ministre en charge de la Jeunesse. « A la clôture de l'atelier, un manifeste sera lu. Ce document qui sera donc la voix de tous ces jeunes, sera remis à leur ministre. Et pendant deux semaines, nous lancerons des messages de paix et de cohésion en ligne afin de contribuer à des législatives apaisées pendant et après les élections », a ajouté Tamia Koko.

L'organisation de cet atelier a bénéficié de l'appui technique et financier du Bureau des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest et le Sahel (Unowas, sigle anglais, Ndlr). La conseillère et cheffe de l'unité genre de cet organisme, Agathe Telou Kemealo, s'est vivement félicitée de l'initiative et s'est dit convaincue du potentiel des jeunes pour « contribuer à bâtir une Côte d'Ivoire prospère et stable, et nous ne lésinerons sur aucun moyen nécessaire à cette fin ».

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.