Cote d'Ivoire: Législatives à Guitry - Le candidat Djiproh Bogui de l'Udt-Ci veut être le véritable porte-voix des populations

Le candidat du parti de l'opposition, Union pour la démocratie totale en Côte d'Ivoire (Udt-Ci), Djiproh Bogui Dominique, communément appelé Gnankabi, postule pour conquérir le seul poste en jeu de la circonscription électorale de Dairo-Didizo et Guitry communes et sous-préfectures, en se présentant à la population comme le seul capable de porter leur message à l'hémicycle.

Gnankabi est fonctionnaire à la Direction régionale du ministère de la construction de Bouaflé. Son parti, l'Udt-Ci, est membre de la plateforme de l'opposition, Alliance des forces démocratiques (Afd). Il se présente pour la première fois à une élection locale et déclare être motivé pour postuler, en raison des causes trahies par ceux qu'il a soutenu dans le passé.

Selon le candidat Djiproh Bogui, il a soutenu la plupart des quatre autres candidats en face de lui et chacun a été élu en son temps. Mais, explique-t-il, « en chemin, ils ont chaque fois abandonné l'objet de notre combat ». Djiproh note qu'il en a tiré des leçons et a décidé de prendre en main son destin « pour être le porte-voix qui ne va pas trahir les populations ».

Il avance pour preuves de la trahison des députés, surtout ceux de la dernière législative, le vote de la loi fixant le coût de la carte nationale d'identité à 5000 F Cfa. « Et, malgré la pauvreté des populations, beaucoup ont fait l'effort de payer, et jusqu'à présent elles n'ont pas leurs cartes d'identité », déplore le candidat de l'Udt-Ci. Il proteste également contre le ralentissement de l'achat du cacao des planteurs.

Selon Djiproh Bogui, une fois élu au parlement, il œuvrera pour le vote des lois qui favoriseront le bien-être des populations, et demande à celles-ci de « voter le changement, la force qui pourra combattre pour elles et qui pourra parler pour elles ».

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.