Congo-Brazzaville: Recensement général des entreprises - Les résultats disponibles en mai prochain

Lancée officiellement depuis février 2020, la première opération de Recensement général des entreprises du Congo (Regec) a atteint sa phase concluante, après l'étape de dénombrement et le démarrage du traitement des données collectées.

La phase de dénombrement, qui consiste aux passages des agents recenseurs auprès des entreprises pour collecter les informations sur leur nature et leur taille de chacune d'elles, a débuté en octobre dernier. Les résultats de l'enquête permettront de déterminer le poids du secteur privé national et les potentiels contribuables partenaires de l'administration fiscale.

Cette opération du Regec est couplée avec le cinquième Recensement général de la population et de l'habitation (RGPH5), dont la publication des premiers résultats tarde à venir. Prenant la parole lors de la pose de la pierre pour la construction du siège de l'Institut national de la statistique (INS), le 24 février, la ministre du Plan, Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas, a tenté de rassurer sur l'évolution de ces importantes opérations.

« La production statistique ne s'est jamais arrêtée ! À titre d'illustration : le premier Regec dont les résultats seront disponibles courant mai 2021 ; le cinquième recensement de la population et de l'habitation dont les opérations de cartographie sont bouclées ; l'enquête harmonisée sur les conditions de vie des ménages, dont les travaux préparatoires sont en cours », a déclaré Ingrid Olga Ghislaine Ebouka-Babackas.

Elle s'est félicitée, à cette occasion, de la poursuite de la production des statistiques sur l'indice harmonisée des prix à la consommation ; la production des comptes nationaux, des notes de conjoncture économique et des statistiques du commerce extérieur et des annuaires statistiques départementaux, sectoriels et nationaux.

Il faut souligner que ce Regec, la première enquête du genre organisée dans le pays, dressera le portrait d'une économie dominée en nombre de sociétés par le commerce et les services, avec une activité concentrée à Brazzaville et Pointe-Noire, tandis que les entreprises des secteurs pétrolier et forestier, malgré leurs poids, restent fragiles face aux chocs extérieurs.

L'enquête s'est déroulée, à en croire l'INS, sur l'ensemble du territoire national, auprès des entreprises tant du secteur privé et du secteur public que du secteur informel. Les résultats du Regec, selon la même source, représentent un véritable outil d'aide à la prise de décisions, aussi bien au niveau de l'État que des entreprises privées et même au niveau individuel. En plus, le recensement permettra au gouvernement d'avoir une bonne connaissance sur l'évolution de la population, et des différentes entreprises implantées dans le pays, en lien avec le Plan national de développement 2018-2022.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.