Maroc: Le pays réitère au Caire sa ferme solidarité avec le peuple palestinien

Le Caire — Le Maroc a réitéré sa ferme solidarité avec le peuple palestinien, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité d'Al Qods, dans la défense de sa juste cause et de ses droits légitimes et inaliénables.

Lors de travaux de la 155è session du Conseil de la Ligue des Etats arabes au niveau des ministres des Affaires étrangères, qui ont débuté mercredi au Caire, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, chargée des Marocains résidant à l'étranger, Nouzha El Ouafi, a mis l'accent sur la nécessité de préserver la spécificité religieuse de la ville sainte d'Al Qods ainsi que son statut juridique.

"A l'heure actuelle, il est devenu urgent d'intensifier les efforts pour sortir de l'impasse qui entoure le processus de paix, et de relancer une nouvelle dynamique permettant la reprise des négociations entre les parties palestinienne et israélienne sur la base de la solution à deux Etats que préconise la communauté internationale", a insisté Mme El Ouafi.

Abordant la question libyenne, la ministre a souligné que le Maroc réitère son soutien au processus de règlement du conflit en cours dans ce pays, et appelle à accompagner le projet de résolution sur le "suivi de l'évolution de la situation en Libye", sur la base de l'Accord de Skhirate et en complémentarité avec toutes les initiatives visant à soutenir la sécurité, la stabilité et le développement du pays maghrébin.

D'autre part, la responsable a fait noter que la Ligue arabe a lancé, depuis 2011, une initiative importante pour la réforme et le développement des mécanismes et institutions pour une action arabe commune tout en publiant des décisions politiques à tous les niveaux du Conseil de la Ligue arabe, ajoutant que 10 ans après, ce projet est toujours en voie d'être complété, malgré l'urgence de la mise en œuvre de son contenu face aux mutations internationales et régionales.

Le Maroc, qui s'est engagé dès le début dans ce chantier de réforme, souligne l'importance de compléter les versions finales des documents de réforme et de développement élaborés par les quatre groupes de travail émanant du comité à composition non limitée, dans le plein respect des décisions rendues par les organes supérieurs du système de l'action arabe, a-t-elle enchainé.

Et d'ajouter que la concrétisation de cet objectif passe par "une réelle volonté politique susceptible de provoquer le changement positif souhaité dans le monde arabe, loin des conflits circonstanciels et des différents artificiels".

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.