Maroc: La toile de Churchill représentant la mosquée Koutoubia adjugée à 7 millions de livres sterling

Une toile de l'ancien Premier ministre britannique, Winston Churchill, représentant le minaret de la mosquée Koutoubia à Marrakech, a été vendue lundi par la maison de ventes Christie's à Londres pour 7 millions de livres sterling, soit environ 8,1 millions d'euros.

Le tableau, qui constitue la seule œuvre d'art de Churchill durant la Seconde Guerre mondiale faisait partie de la collection de l'actrice américaine Angelina Jolie, qui l'a proposée aux enchères.

La toile en question a été peinte par l'ancien Premier ministre britannique, qui était également artiste plasticien et écrivain, lors de sa visite au Maroc en 1943 pour prendre part à la conférence historique d'Anfa.

Cette œuvre représente le minaret de la mosquée Koutoubia, l'un des symboles de l'architecture des Almohades au XIIe siècle. En arrière-plan, les anciens remparts de la cité ocre sont adossés aux montagnes de l'Atlas.

Churchill avait offert ce tableau à l'ancien président américain Franklin Roosevelt avant que l'un des fils de ce dernier ne le vende dans les années 1950. il a été ensuite revendu à plusieurs reprises avant d'arriver entre les mains de la star hollywoodienne.

Il s'agit de "l'œuvre la plus importante de Churchill, compte tenu de son lien étroit avec l'histoire du XXe siècle", a écrit l'historien d'art britannique Barry Phipps dans le guide des enchères.

La ville ocre a inspiré un certain nombre de peintures de Winston Churchill. Une autre œuvre de l'ancien dirigeant emblématique, intitulée "Scène à Marrakech" et peinte lors de sa première visite au Maroc en 1935 a été adjugée à 1,55 million de livres lors de la même vente.

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.