Congo-Kinshasa: Gentiny Ngobila lance bientôt l'opération d'identification des motocyclistes

Encombrant les rues de Kinshasa, souvent sans plaque d'immatriculation et sans permis de conduire, les motocyclistes ne cessent d'augmenter en nombre dans la capitale Rd Congolaise.

C'est dans cette optique qu'une délégation de la société Sud-Coréenne HF Holdings, SA, a été reçu en audience par le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, mardi 2 mars 2021 à l'Hôtel de ville de Kinshasa. Au centre de leurs discutions, les conditions à remplir pour la mise en place du processus d'identifications des motocyclistes à Kinshasa.

Le démarrage de l'identification des motocyclistes qui pointe à l'horizon est une mesure d'encadrement primordiale permettant la régularisation de la circulation des motos afin de réduire les accidents. Cependant, dans la réalisation de ces identifications, le gouvernement provincial bénéficiera de l'expertise de la société HF Holdings SA, avec laquelle il travaillera afin de mener à bien ce projet salutaire pour Kinshasa. Par ailleurs, Kinshasa et la Corée du sud travailleront sur base d'un partenariat qui sera officiellement signé dans les jours qui suivent, moyennant quelques conditions.

Pour Amos Mbokoso, Ministre provincial en charge de transport et voies de communication, cette collaboration entre le gouvernement kinois et la société sud-coréenne est le fruit des longues négociations, visant à désigner un partenaire digne pouvant contribuer dans la réalisation de ce projet urgent porté par la ville de Kinshasa. «N'eut été la pandémie de Covid 19 qui a paralysé les activités partout dans le monde, cette opération aurait due être déjà lancée. De son côté, le partenaire est prêt à nous aider dans la mise en œuvre de cette opération salutaire. Laquelle prend en compte l'assurance, l'immatriculation et autres».

A en croire le ministre Amos Mbokoso, le démarrage de l'identification des motocyclistes n'est plus qu'une question de jours. D'autant plus que la croissance spectaculaire des motos dans la ville de Kinshasa occasionne plusieurs accidents par mois. Ainsi, le nombre des motos non-assurées mis en circulation devient inquiétant pour les autorités de la ville, qui poursuivent actuellement les discutions pour une réussite de l'identification en vue.

Avant cette rencontre avec le partenaire sud-coréen, le Premier Citoyen de la ville de Kinshasa, avait ténu un meeting devant les représentants des motocyclistes fédérés dans différentes organisations. Lors de cette démarche, ces représentants avaient réagi positivement à l'appel de Gentiny Ngobila qui les demandait de se faire identifier, dès le lancement de l'opération.

Pour rappel, le gouverneur kinois était également en réunion avec les autorités de toutes les 24 communes de la capitale Rd congolaise, réunion durant laquelle il avait martelé sur la nécessité de l'assainissement de leur juridiction, tout en promettant une sanction pour ceux qui ne s'aligneraient pas à sa vision.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.