Congo-Kinshasa: Kikwit - La deuxième édition du Festival "AlimenTerre" a ouvert ses portes

"Soutenons l'agriculture familiale comme modèle agricole plus juste et plus équilibrée pour une alimentation plus saine et plus équitable dans un environnement vivable et durable». Voilà le thème central de la deuxième édition du festival "AlimenTerre" qui a ouvert ses portes à Kikwit, ville économique de la province du Kwilu dans le Sud-Ouest de la République démocratique du Congo.

Organisé par la Faîtière des organisations paysannes du Kwilu, Kwango et Maï-Ndombe (FOPAKKM), une plateforme qui encadre des structures paysannes, cet événement va aller jusqu'au 5 pars 2021. Deux sites sont concernés, c'est-à-dire l'Université de Kikwit et l'Institut facultaire de Kikwit.

Les autorités politico-administratives, des experts du développement rural et de l'agriculture, y compris des étudiants de la faculté de l'agronomie et d'autres âmes de bonne volonté participent à ce festival.

"Ce festival allait se dérouler en décembre 2020. Mais suite aux mesures prises par le chef de l'État pour lutter contre la deuxième vague de Covid-19 en République démocratique du Congo, cela n'a plus eu lieu. Ce festival est un espace d'échange sur le système agricole dans notre pays en évitant des contaminants à partir de notre système alimentaire. Le FAT (Festival AlimenTerre) nous permet aussi de débattre sur le système agricole dans notre pays", a déclaré Blaise Nzwanga, président de la FOPAKKM.

Un film d'origine sénégalaise a été projeté. Il illustrait un modèle efficace de l'agriculture familiale mécanisé qui est un bel exemple à suivre.

Le film a été suivi d'un débat intéressant au cours duquel plusieurs suggestions ont été formulées.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.