Sénégal: Macky Sall - "Nous allons continuer l'acquisition de vaccins à partir de ressources propres"

Dakar — Le Sénégal va poursuivre l'acquisition de vaccins contre le Covid-19 à partir de ressources provenant du budget national, parallèlement à sa participation au mécanisme Covax, une initiative dont le but est d'assurer un accès équitable à la vaccination contre cette maladie, a assuré mercredi le chef de l'Etat Macky Sall.

Parallèlement à cette initiative, "nous poursuivrons nos efforts d'acquisition de vaccins sur le budget national pour la campagne de vaccination de masse", dans l'objectif que "tous les Sénégalais (... ) nécessiteux qui le désirent, de même les autres vivant parmi nous ainsi, que le corps diplomatique y compris le personnel des Nations unies soient vaccinés", a-t-il dit.

Le président Sall s'exprimait lors de la cérémonie de réception des vaccins anti-Covid-19, un lot de 324.000 doses du vaccin Astra Zeneca/ Oxford mis à la disposition du Sénégal dans le cadre de l'initiative COVAX, pilotée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Alliance pour le vaccin (GAVI, en anglais).

Ces doses produites sous licence par Serum Institute of India ont été réceptionnées au cours d'une cérémonie au palais de la République.

"Ce lot servira à renforcer la couverture de la population cible prioritaire. Il sera suivi d'autres lots pour atteindre l'objectif de 20 %" de la population sénégalaise, a expliqué Macky Sall.

Ce don qui vient s'ajouter à l'effort national "illustre parfaitement la chaîne de solidarité qui doit être formée et déployée autour de la planète pour encercler le virus et venir à bout de la pandémie de COVID-19 partout dans le monde", a-t-il dit.

Macky Sall a remercié tous les partenaires de l'Initiative, pour ce geste de solidarité à l'endroit du Sénégal.

"Contre un virus sans frontière, il faut un vaccin sans frontières", a assené Macky Sall, avant d'ajouter que le pays Sénégal est disposé à participer à la production de vaccins anti-COVID-19.

"Nous voulons être accompagnés pour que l'Institut Pasteur puisse participer à la chaîne de production du vaccin anti-COVID-19. Tout dépendra du candidat vaccin, mais nous travaillons déjà avec beaucoup de pays (Royaume-Uni, Allemagne, les laboratoires Johnson and Johnson). Nous sommes disposés à soutenir le renforcement de capacités qui doivent accompagner la production locale de vaccins", a indiqué le président sénégalais.

Selon Macky Sall, le Sénégal a pris l'option de débuter la campagne de vaccination par ses moyens propres, "parce qu'une de nos valeurs exalte l'effort sur soi" avant d'appeler à l'aide.

Le Sénégal a vacciné près de 40.000 personnes, une semaine après le démarrage de sa campagne de vaccination mise en œuvre grâce aux 200 000 doses de vaccins reçues du laboratoire chinois Sinopharm.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.