Afrique: Allocution du Directeur général lors du point de presse sur la publication de la première série de distributions de vaccins anti-Covid-19 par l'intermédiaire du COVAX

Merci beaucoup, Olly.

Votre Excellence M. Nana Akufo-Addo, Président du Ghana,

Excellences, chers partenaires, collègues et amis,

Bonjour, bon après-midi ou bonsoir à tous, et merci d'être avec nous aujourd'hui.

Lorsque la pandémie de COVID-19 a éclaté l'an dernier, nous savions que les vaccins seraient une arme essentielle pour la maîtriser.

Mais nous savions aussi, d'après l'expérience que nous avions du VIH, de la pandémie de grippe H1N1 et d'autres maladies, que les lois du marché ne garantiraient pas à elles seules la distribution équitable des vaccins.

C'est pourquoi, en avril de l'année dernière, nous avons créé le Dispositif pour accélérer l'accès aux outils de lutte contre la COVID-19, dont le volet consacré aux vaccins est le Mécanisme COVAX, partenariat entre Gavi, la CEPI, l'Unicef, l'OMS et d'autres encore.

Lorsque l'on écrira l'histoire de la pandémie, je pense que l'Accélérateur ACT et le COVAX figureront parmi les succès les plus marquants.

Il s'agit d'un partenariat sans précédent qui changera non seulement le cours de la pandémie, mais aussi la façon dont le monde réagira aux futures urgences sanitaires.

Comme vous le savez, la semaine dernière, le Ghana et la Côte d'Ivoire ont été les premiers pays à recevoir des doses de vaccin par le canal du COVAX.

Et je voudrais féliciter le Président et le Ministre de la santé pour la manière dont ils ont dirigé la préparation du Ghana à la mise en place de la vaccination, et pour l'objectif ambitieux que le Président a annoncé précédemment.

Hier, la Colombie est devenue le premier pays des Amériques à recevoir des livraisons estampillées COVAX, et des livraisons sont attendues aujourd'hui en Angola, au Cambodge, au Nigeria et en République démocratique du Congo.

Au total, le COVAX fournira 11 millions de doses cette semaine, et d'ici la fin mai, 237 millions de doses de vaccin seront distribuées à 142 économies et pays participant au COVAX.

Nous sommes reconnaissants à l'Allemagne de son soutien - et nous vous remercions Maria de participer - et aux autres pays qui ont fourni au COVAX les ressources dont il a besoin.

La répartition des vaccins n'a pas été aussi équitable que nous l'aurions souhaité, mais elle a certainement été plus équitable qu'elle ne l'aurait été autrement.

Il reste de nombreuses difficultés à surmonter, notamment les obstacles à la production locale liés à la propriété intellectuelle que Son Excellence a déjà mentionnés.

Il ne faut pas oublier non plus que les vaccins sont une arme puissante, mais qu'ils ne sont pas la seule arme.

Les pays doivent continuer à utiliser tous les moyens à leur disposition, y compris les moyens de diagnostic, les traitements et toute la gamme des mesures de santé publique éprouvées.

Mais je tiens à remercier tous nos partenaires pour leurs efforts jusqu'à présent.

Nous sommes tous concernés, et la seule façon de riposter, de se relever et de reconstruire, c'est ensemble.

Merci beaucoup.

Olly, c'est à vous.

A La Une: Organisations Internationales et l'Afrique

Plus de: WHO

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.