Afrique: Accès au vaccin contre la Covid-19 - Les Etats-Unis apportent 4 milliards de dollars pour le Sénégal et d'autres pays

Selon un communiqué de presse, les États-Unis félicitent le Sénégal pour l'arrivée réussie des vaccins Covax et le début de la campagne de vaccination contre la Covid-19. « Cette campagne a été rendue possible grâce à la garantie de marché préalable (Advance Market Commitment - Amc) de Covax, une initiative mondiale visant à soutenir l'accès équitable aux vaccins contre la Covid-19 », lit-on dans le document.

«Avec un engagement de 4 milliards de dollars, les États-Unis sont le plus grand contributeur à l'initiative Covax. Le président Biden a récemment annoncé le décaissement de 2 milliards de dollars de cet engagement. Cette somme s'ajoute à notre soutien annuel de longue date de près de 300 millions de dollars à la Gavi, l'alliance mondiale pour les vaccins. Le Sénégal est l'un des premiers pays au monde à avoir reçu des vaccins Covid-19 par l'intermédiaire de l'installation Covax », précise-t-on.

Selon la même source, le gouvernement américain a investi des dizaines de milliards de dollars pour contribuer à la lutte contre la Covid-19, notamment par des efforts de préparation et d'intervention, une aide étrangère directe et des investissements visant à accélérer la mise au point et le déploiement de vaccins, de produits thérapeutiques et de diagnostics sûrs et efficaces pour la Covid-19.

Le communiqué de rappeler que premier cas de Covid-19 a été détecté au Sénégal il y a un an. Le nouveau, explique-t-on, virus se propageait rapidement en Chine et en Europe et avait commencé à se répandre aux États-Unis. «Mais au lieu de laisser la peur nous paralyser, nous avons agi. Le gouvernement du Sénégal a mis en place une défense courageuse, comprenant des mesures préventives et l'un des plans de relance budgétaire les plus progressifs de la région. Le peuple américain était aux côtés du Sénégal à chaque étape », informe le communiqué de l'ambassade américaine. Les Etats-Unis de souligner que l'équipe du Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (Cdc) est en première ligne depuis le premier jour ; ils ont déployé une équipe d'épidémiologistes pour soutenir le gouvernement dans l'investigation des cas, l'analyse des données et le traçage des contacts.

Le financement par l'Agence de la défense pour la réduction des menaces (Defense threat reduction agency Dtra) des États-Unis a permis de construire et d'équiper le Centre des opérations d'urgence sanitaire (Cous), qui est l'épicentre des efforts du Sénégal pour lutter contre la Covid-19. En outre, Cdc a contribué à l'installation des systèmes du Cous et à la formation de son personnel, au siège de Cdc à Atlanta.

L'Usaid a déployé 6,1 milliards de FCfa (11,4 millions de dollars) de fonds - nouveaux et réorientés - pour prévenir la transmission de la Covid-19 et atténuer ses effets sur le plan économique. Ce montant inclut les 2 millions de dollars récemment approuvés pour l'assistance technique, afin d'appuyer la vaccination des communautés sénégalaises contre la Covid-19. Le secteur privé américain, par le biais de la Chambre de commerce américaine, a donné plus de 350 millions de FCfa au fonds de la Force Covid-19 du Sénégal.

«La liste est longue. Ces mesures d'urgence ont été prises dans le contexte de notre partenariat pour le développement qui a 60 ans d'existence. Depuis 2015, les États-Unis ont apporté des fonds à hauteur d'environ 32 milliards de francs CFA (60 millions de dollars) chaque année pour le renforcement du système de santé publique du Sénégal », note l'ambassade américaine à Dakar.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.