Cote d'Ivoire: Conférence de carême 2021 à la Sainte famille - Abékan invite à une aventure spirituelle d'amitié et d'intimité avec Dieu

Comme les années précédentes, l'Abbé Norbert Eric Abékan, curé de la paroisse Sainte famille de la Riviera II, organise tous les jeudis à partir de 19h la conférence du temps de carême. Cette année, il a décidé d'aborder le thème de l'eucharistie, qui est le centre de la vie de l'Église et du chrétien catholique. « Vous aurez droit à un enseignement de qualité qui vous aidera à découvrir ou à redécouvrir la beauté de l'extraordinaire mystère que l'Église célèbre tous les jours », a expliqué le curé de la Sainte famille de la Riviera II.

Pour l'Abbé Abékan, ce temps de carême, ces 40 jours avant Pâques, sont un moment de conversion, une aventure spirituelle faite d'amitié et d'intimité avec Dieu. « Une aventure spirituelle pas si simple, on peut le dire, puisqu'elle s'apparente à une longue marche au désert. Un temps de mise à l'épreuve, de notre adhésion à Dieu », a-t-il souligné dans une vidéo, dans laquelle il invite les fidèles à sa conférence de carême. En estimant que « si nous voyons le carême seulement sous cet angle, nous risquons de ne pas nous lancer sérieusement et avec dévouement dans ce temps de grâce ». Car pour lui, le carême est un temps de grâces durant lequel l'occasion est donnée de grandir dans la foi et d'acquérir de nouvelles et bonnes habitudes.

Aussi, soutient-il que pour vivre pleinement ce carême et pour puiser à la source de grâces, Il faut prendre vraiment du temps pour Dieu. Prendre du temps pour la prière, prendre du temps pour la méditation de la parole de Dieu. « Dans le rythme accéléré de nos activités quotidiennes, trouvons du temps pour faire le vide, dégageons un peu d'espace pour Dieu. Vous ne le regretterez pas. Dieu nous donnera souffle et force. Dieu nous fera respirer autrement », exhorte-t-il.

Avant d'ajouter : « 40 jours, cela peut paraître long et lassant pour certains d'entre vous, mais je veux exhorter ceux-là, et ne pas les encourager à céder à la tentation d'arrêter la marche, à la moindre chute en chemin. Vivez ce temps dans la confiance en sachant que dans cette marche du carême, vous n'êtes pas seuls ». En soulignant avec insistance : « Frères et sœurs, nous ne sommes pas seuls, laissés à nos seules forces, parce que le Seigneur est proche de nous et nous pouvons toujours compter sur son aide. Sur sa lumière, quand le diable tentera de nous amener à tout abandonner, à nous détourner du droit chemin, le chemin de la vie ».

Parce que selon lui, la marche vers pâques inclut le temps du combat intérieur, du combat spirituel. « Si c'est du dedans que viennent les principaux obstacles à notre préparation à la vie du Christ ressuscité et vivant, sachez que c'est dans la prière, et l'écoute de la parole de Dieu, que nous obtiendrons les armes pour être vainqueur », révèle l'Abbé Abékan.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.