Madagascar: Université de Toamasina - Conscient Zafitody remplacé par un comité intérimaire

Il sera remplacé par un comité intérimaire jusqu'à l'élection du nouveau président

Le Conseil des ministres d'hier a limogé le Président de l'Université de Toamasina, Conscient Zafitody. Ce limogeage se profilait déjà à l'horizon après les échauffourées à Toamasina, d'autant plus que son départ a été déjà réclamé par les étudiants dans la ville des Betsimisaraka et à Toliara. Un comité intérimaire va assurer la gestion de cette université jusqu'à la mise en place des nouvelles structures et à la nomination réglementaire du nouveau Président. Ce comité intérimaire aura pour mission de gérer les affaires courantes jusqu'à l'élection du Président de l'Université. Il va aussi mettre en place un comité électoral conformément aux dispositions des textes en vigueur. Le président de ce comité est ordonnateur du budget de l'université.

Concernant les motifs de ce limogeage, le communiqué du Conseil des ministres a évoqué comme raison la mauvaise gestion de l'Université. Le communiqué a également cité le détournement des bourses des étudiants d'après les investigations menées dans ce sens. Il y a aussi eu la vente des véhicules de l'université de Barikadimy. Le Conseil des ministres a encore réitéré que le budget se référant au paiement des bourses d'études ainsi que les équipements ont été déjà reçus en juillet. Cependant, ce budget a été utilisé dans d'autres domaines.

Il aura fallu une perte en vie humaine pour que le calendrier sorte enfin. Pour les véhicules, ils ont été réparés par le biais du budget de l'université mais ont été, par contre, vendus par la suite à moindre coût allant d'un million à cinq millions d'ariary. De plus, le recrutement d'employés sans autorisation du ministère de l'Enseignement supérieur ou du Conseil d'administration a motivé le licenciement du président de l'Université de Toamasina.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.