Madagascar: Samuel Lahady - Une autre figure de la « province autonome » s'est éteinte

Toamasina fera ses adieu à Samuel Lahady ce samedi.

Une figure du régime Ratsiraka a rendu l'âme hier à l'hôpital « Manara-penitra » de Toamasina. L'ancien gouverneur de la province autonome de Toamasina, Samuel Lahady s'est éteint à l'âge de 90 ans. Cet administrateur civil de carrière, reconverti en politique sous l'ère Ratsiraka, est réputé pour sa plus grande discrétion. Il faisait partie des anciens barons du régime de Didier Ratsiraka ayant vécu les moments forts de la crise politique de 2002. Pourchassé par les partisans de Marc Ravalomanana, puis jeté en prison, Samuel Lahady a vécu quelques années derrière les barreaux à l'issue d'une condamnation de la justice. Il retrouve la liberté en 2009, après la chute de Marc Ravalomanana.

Club. Après cette disparition de Samuel Lahady, le club restreint des anciens gouverneurs de province autonome qui incarnent la deuxième partie de la troisième République est désormais formé par trois autres hauts commis de l'Etat. Il s'agit notamment d'Etienne Hilaire Razafindehibe, enseignant en philosophie et ancien gouverneur de Mahajanga, du magistrat Jean De Dieu Maharante, ancien gouverneur de Tuléar, ainsi que celui de Fianarantsoa, Emilson. Et comme leurs collègues du parti Arema, Samuel Lahady et ses anciens hommes forts des provinces ont été victimes du « hazalambo » sous l'ère Ravalomanana.

Le corps de Samuel Lahady sera inhumé ce samedi dans le cimetière de Toamasina. La rédaction du journal présente ses sincères condoléances à la famille du défunt.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.