Madagascar: Palais des Sports / Soamandrakizay - Duel à distance samedi

Les deux camps afficheront chacun leur couleur, le blanc d'un côté et le rouge de l'autre.

« Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais sois vainqueur du mal par le bien ». Le « Concert de la paix pour Madagascar » est placé sous le signe de ce verset tiré de la lettre aux Romains 12:21. Un message qui fait une allusion on ne peut plus claire à la manifestation de l'opposition prévue le samedi 6 mars, c'est-à-dire le même jour que le gala évangélique.

Lutte d'affluence. Ce sera un duel à distance entre la vague de partisans de « Miara-manonja » à Soamandrakizay et la ruée de fidèles qui vont faire du « Miara-mizotra » au Palais des Sports de Mahamasina. Une lutte d'influence et d'affluence en perspective entre les deux camps. Avec d'un côté, les députés Tim conduits par les Hanitra Razafimanantsoa, Fidèle Razara Pierre, Rodin Rakotomanjato, Todisoa Andriamampandry, Emilien Ramboasalama, Ratsimbazafy et Fetra Ralambozafimbololona... Et de l'autre, les groupes évangéliques comme Antsan'i Kristy, Vetsonkira, TDL, TGC, MRE, Singers of Jesus...

Guerre de religion. Les « Zanak'i Dada » vont investir le site qui avait accueilli le ... Pape en 2019. En fait, le rapport d'activités pour ne pas dire le meeting de l'opposition est prévu sur un terrain voisin appartenant à un opérateur « Karana » et non pas sur la « Propriété privée » de l'Eglise catholique qui a affiché une « Interdiction d'entrée ». Au risque de réveiller les vieux démons de la guerre de religion puisque les « fidèles » de l'ex-vice-président laïc de la FJKM sont considérés à tort ou à raison, comme issus majoritairement de l'Eglise protestante réformée. La foi en l'œcuménisme prêché par le conseil des Eglises chrétiennes de Madagascar ou plus communément FFKM risque d'être quelque peu ébranlée.

Dress code. Les deux camps auront chacun leur couleur. L'assistance au Palais des Sports est priée de s'habiller en blanc, « couleur de la paix, de la force, de la sagesse ». Du côté de Soamandrakizay, le dress code sera le rouge, « une couleur ambivalente qui symbolise la puissance, le pouvoir mais aussi l'amour et le sang ». De toute façon, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas. C'est de bonne guerre en matière de communication visuelle. Le blanc se marie même très bien avec le rouge. La lettre aux Romains dit d'ailleurs que « Tu surmonteras le mal par le bien si, en rendant le bien pour le mal, tu transformes une relation d'hostilité en une relation d'amour ». Un message que les groupes évangéliques - issus de différentes confessions - ne manqueront pas de chanter et de louer au « Concert de la paix pour Madagascar ». D'ailleurs, en s'approchant de Soamandrakizay, le « Miara-manonja » ne peut pas faire abstraction de la visite du Pape François qui était placée sous le signe de « la Paix et du Vivre ensemble ».

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.