Tunisie: La HAICA adresse une mise en garde à la chaîne de télévision « Carthage+ »

Le conseil de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) a adressé une mise en garde à la chaîne de télévision privée « Carthage+ » pour avoir commis des infractions liées à la publicité.

Il a appelé la chaîne à respecter la décision sur le code de conduite pour la publicité sous peine de prendre les mesures nécessaires, conformément aux dispositions de l'article 29 du décret-loi n°2011-116 du 2 novembre 2011, relatif à la liberté de la communication audiovisuelle.

La HAICA a expliqué, jeudi, dans un communiqué, que parmi les infractions commises par la chaîne télévisée la non diffusion du jingle (ou ritournelle publicitaire) de début et de fin des flashs publicitaires et la fusion entre le contenu médiatique et le contenu commercial.

L'instance a, par ailleurs, fait remarquer que la chaîne n'a pas, non plus, respecté le délai minimum de 15 minutes entre deux contenus commerciaux et a diffusé des programmes de téléachat en dehors des périodes consacrées à cet effet.

A La Une: Tunisie

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.