Tunisie: Report de la journée nationale de la colère des douaniers et organisation de sit-in

« La journée de la colère nationale des douaniers », dont l'organisation était programmée pour le 5 mars 2021 par le Syndicat unifié des agents de la douane tunisienne, vient d'être reportée par le Syndicat. La meme source a annoncé, dans un communiqué publié, jeudi, qu'il observera, plutôt des sit-in à partir de jeudi 4 mars, jusqu'au 10 mars 2021, tout en assurant la continuité du travail, mais sans lever les contraventions et en se contentant du travail sécuritaire.

Le syndicat avait annoncé, le 24 février 2021, l'organisation d'une journée nationale de la colère, pour protester contre » le mépris dont fait preuve le gouvernement à l'égard des revendications de ce corps « .

Le Syndicat a décidé de poursuivre le sit-in ouvert dans la salle des réunions au siège du ministère des Finances et d'observer les sit-in dans tous les lieux de travail aux directions, bureaux régionaux, ports et aéroports et les postes frontaliers.

Les douaniers réclament la rectification du cursus professionnel sur la base du décret 33-36 de 2014, l'ajustement de la prime du risque et des heures supplémentaires et l'octroi d'une promotion supplémentaire aux participants à la » bataille de Ben Guerdane « . Il s'agit, également, d'accélérer la promulgation des décrets gouvernementaux, dont le premier fixera la retraite au maximum de 57 ans et la bonification des diplômes techniques et scientifiques.

Le président du bureau exécutif Habib Hbibi avait déclaré, lors du sit-in ouvert lancé le 9 février, que le corps de la douane a mobilisé au profit de l'Etat 840 milliards de dinars durant le mois de décembre 2020, évaluant à 40 % les ressources du trésor public assuré par ce corps.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.