Congo-Brazzaville: Covid-19 - La vaccination pourrait débuter le 15 mars au Congo

A l'issue de sa dix-septième réunion tenue le 3 mars à Brazzaville, la Coordination nationale de gestion de la pandémie de Covid-19 a proposé au gouvernement de lancer la campagne de vaccination dans deux semaines.

« Se prononcer dès que possible sur les catégories de la population devant recevoir prioritairement les 100.000 doses du vaccin Sinopharm et le million de doses du vaccin Spoutnik V résultant de l'acceptation de la facilité proposée par les Emirats arabes unis », fait partie des recommandations de la réunion de la Coordination nationale de gestion de la Covid-19.

Il sera également question de faire venir, dans les meilleurs délais, le don de la Chine composé de 100.000 doses de vaccins Sinopharm tout en accélérant le processus d'entrée en possession, le plus tôt possible, des doses de vaccins fournies dans le cadre des facilités dites Covax et de l'Union africaine. L'acquisition par l'Etat des vaccins Spoutnik V et Sinopharm pour la vaccination de la population cible non couverte par les dons et facilités internationaux constitue une priorité.

Les conclusions du Comité ad hoc qui se charge des questions de la vaccination indiquent que la mise en œuvre de ces différentes offres permettrait de vacciner 1.757.274 personnes, soit 30,39% de la population totale. Il resterait à couvrir 1.711.632 autres personnes pour atteindre l'objectif d'une couverture vaccinale de 60% du total de la population congolaise. La coordination nationale a examiné les différents schémas techniques et financiers qui permettront d'atteindre cet objectif.

Par ailleurs, pour atteindre une couverture vaccinale de 60% de la population et compte tenu des éléments scientifiques soumis à son examen, la Coordination nationale suggère au gouvernement les vaccins Spoutnik V et Sinopharm, tenant compte des caractéristiques biologiques, de l'efficacité, des coûts, des conditions logistiques et des offres.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.