Congo-Kinshasa: HCR - Relocalisation prochaine des réfugiés centrafricains en RDC

Le HCR et la Commission nationale des réfugiés ont signé des accords pour le développement de plusieurs sites dans les provinces du Nord-Ubangi et du Bas-Uélé.

Au cours d'une conférence de presse tenue récemment à Genève en Suisse, le HCR a annoncé la relocalisation des réfugiés centrafricains basés au nord de la RDC. L'objectif poursuivi est de les éloigner « des conditions dangereuses des zones frontalières » en les installant dans des lieux plus sûrs à l'intérieur de la RDC. Le développement d'un site pour 10 000 réfugiés dans le village de Modale, près de Yakoma dans la province du Nord-Ubangi s'inscrit dans cette logique.

Les accords signés entre le HCR et la Commission nationale des réfugiés (CNR) de la RDC prennent également en compte un deuxième site situé près de Ndu, dans la province du Bas-Uélé. Des travaux sont en cours pour identifier deux sites supplémentaires où un plus grand nombre de réfugiés peuvent être déplacés. La plupart des réfugiés centrafricains vivent aujourd'hui le long des rivières dans des zones frontalières difficiles d'accès, et au sein de communautés d'accueil aux ressources extrêmement limitées.

Les affrontements de décembre dernier en République centrafricaine ont eu comme conséquence un afflux de refugiés en RDC, particulièrement dans les provinces du Nord et Sud Ubangi situées au nord du pays. Face à cette situation, les autorités locales avaient lancé un cri d'alarme vers le gouvernement congolais et le HCR, pour une intervention urgente. Au Nord comme au Sud-Ubangi, l'on déplore une situation sanitaire précaire et l'absence d'une prise en charge efficace des réfugiés.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.