Seychelles: Les Seychelles rouvriront aux touristes du monde entier le 25 mars

Les Seychelles rouvriront leurs portes aux touristes du monde entier - à l'exception de l'Afrique du Sud - le 25 mars, a déclaré lundi un haut responsable.

Les visiteurs venant dans les îles n'auront besoin que d'un test PCR négatif effectué 72 heures précédant leur arrivée dans le pays. Aucune mise en quarantaine ne sera nécessaire et les visiteurs seront libres de profiter de leurs vacances dans des hôtels certifiés.

Le ministre des Affaires étrangères et du Tourisme, Sylvestre Radegonde, a déclaré lors d'une conférence de presse que les visiteurs devront toutefois respecter les mesures de santé mises en place, ce qui signifie que le port de masques, la désinfection des mains et la distanciation sociale et physique sont obligatoires.

« Nous espérons que cela donnera à l'économie le répit dont elle a besoin et dont le pays a besoin. Et nous espérons que cela suivra d'une série d'activités économiques autour de l'industrie du tourisme. Il y a une demande de vacances dans le monde entier et les Seychelles sont considérées comme un potentiel », a déclaré M. Radegonde.

En ce qui concerne le marché sud-africain, le ministre a déclaré que la décision avait été prise, car elle était importante pour protéger le marché européen vital pour l'industrie.

Photo : M. Radegonde (au centre) a déclaré lors d'une conférence de presse que les visiteurs devront toutefois respecter les mesures de santé en place. (Seychelles Nation) Photo License: CC-BY

« Le problème, c'est le marché européen. Nous sommes déjà sur une liste rouge en Angleterre associée aux vols vers l'Afrique du Sud. Nous sommes donc en discussion avec les autorités britanniques pour mieux comprendre quel est leur problème et comment le résoudre. Une fois résolu, nous nous ouvrirons à tous, y compris l'Afrique du Sud », a expliqué le ministre.

La secrétaire principale au tourisme, Anne Lafortune, a ajouté que les visiteurs doivent réserver un hébergement dans les établissements touristiques agréés. Actuellement, sur 700 hébergements sous licence, 535 sont certifiés COVID-19.

La secrétaire principale a ajouté que les visiteurs sont libres de se déplacer dans toutes les îles et qu'ils sont également libres de prendre un yachts sans équipage ce qui n'était pas le cas auparavant.

Sherin Francis, de l'Office du tourisme des Seychelles, a déclaré que les voyageurs manifestent de l'intérêt pour les Seychelles - 115 îles de l'océan Indien occidental.

« Par exemple, il y a des marchés comme l'Allemagne, Israël et l'Angleterre où de nombreuses personnes veulent aller en vacances, mais en raison des conditions de voyage, ils n'ont pas fait de réservation, mais avec l'annonce faite aujourd'hui, nous surveillerons la réaction de nos visiteurs potentiels», a expliqué Mme. Francis.

Selon Mme. Francis, les compagnies aériennes opérant déjà vers les Seychelles maintiennent leurs vols et pourraient les augmenter. Le retour d'Aeroflot devrait attirer des touristes russes et des vols charter d'Israël en plus des vols d'Air Seychelles sont également prévus.

Un grand nombre de touristes visitent les îles par bateau de croisière pendant la saison d'octobre à avril, mais en raison du COVID-19, le pays a fermé la saison des croisières.

Cependant, Anne Lafortune a déclaré que des discussions sont en cours pour voir si elle sera ouverte cette année.

Le ministre a profité de l'occasion pour appeler également les personnes travaillant directement dans l'industrie du tourisme qui n'ont pas pris leur vaccin à le faire afin de protéger leurs compatriotes seychellois mais aussi les visiteurs qu'ils servent.

A La Une: Seychelles

Plus de: Seychelles News Agency

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.