Algérie: Timimoune - Une wilaya déterminée à assurer son essor avec ses diverses richesses

Timimoune — Timimoune, une des dix wilayas déléguées hissées récemment au rang de wilaya aux prérogatives à part entière sur décision du président de la République, en vertu de la loi relative au découpage territorial du pays, entend assurer un décollage en plein régime profitant de ses diverses potentialités, fer de lance pour un développement homogène.

La population locale de la région de Gourara a accueilli avec soulagement cette décision aux perspectives de développement prometteuses pour le développement de cette wilaya et ses communes.

Approchés par l'APS à ce titre, de nombreux citoyens, notables, cadres et citoyens, affichant leur joie de voir leur région promue wilaya et la réalisation d'un but vivement et longuement souhaité, ont estimé que cette "courageuse et sage" décision aura un grand impact sur la promotion des conditions de vie de la population de cette région aux diverses ressources culturelles, historiques, touristiques et naturelles, nécessaires à un développement durable.

Bien qu'elle soit typiquement à vocation touristique, la nouvelle wilaya de Timimoune, appelée communément "Oasis Rouge", offre d'amples opportunités de développement dans les autres secteurs d'agriculture et d'énergie, créneaux porteurs susceptibles d'assurer le véritable déclic économique eu égard aux vastes étendues arables et ressources énergétiques naturelles, fossiles, éolienne, solaire et autres.

Cette relance économique pour la wilaya devra apporter une valeur ajoutée à la population et contribuera à générer de nouveaux emplois à la satisfaction des jeunes, a indiqué Abdelkrim Boukhari, un cadre de la région.

Cette richesse consiste, outre le tissu urbain et architectural des vieux Ksour bâtis en Toub (pisé), en les dunes de sables, les palmeraies verdoyantes et leur système traditionnel d'irrigation en Foggaras, et le coucher du soleil qu'offre l'Oasis rouge, a énuméré de son coté, l'universitaire Nadir Tarouiya.

De même, la région détient un répertoire culturel riche en patrimoine immatériel et matériel, dont les fêtes et manifestations locales et religieuses séculaires constituant facteurs d'attrait touristique pour des flux de touristes de l'intérieur et de l'extérieur du pays.

L'on relève, dans ce cadre, des occasions festives ancestrales, dont l'Ahellil, genre lyrique classé patrimoine universel par l'UNESCO, profondément enraciné dans la culture des populations de Gourara, à l'instar de la fête religieuse du "S'éboue", fête de la naissance du prophète Mohamed (QSSSL) qui s'est imposée au calendrier des touristes venus apprécier l'évènement.

L'agronomie saharienne et le tourisme, le pari d'avenir

Le développement de la wilaya de Timimoune repose largement sur les créneaux d'agronomie saharienne et de tourisme au regard des potentialités naturelles dont dispose la région.

L'enseignant Abdelkrim Benkhaled, université d'Adrar, a témoigné que la wilaya de Timimoune recèle de grandes capacités agricoles sahariennes qui consistent, outre la production variée de dattes, de vastes surfaces arables à même de développer des cultures stratégiques, dont la céréaliculture, la maïsiculture, d'autres produits maraichers et l'élevage, susceptible de faire de cette nouvelle wilaya un fournisseur de produits agricoles, contribuant à l'autosuffisance et éventuellement à l'exportation.

Les atouts touristiques dont dispose cette région sont aussi facteurs au lancement de projets d'investissement touristique, dont l'édification des structures hôtelières et des camps servant de booster l'écotourisme en exploitant les énergies et de donner un nouveau souffle aux autres activités en relation étroite avec le secteur, dont les agences touristiques, les Touring-clubs et les activités artisanales.

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.