Maroc: Inondations - L'ONDH dénonce l'absence des responsables dans la gestion de la catastrophe

Rabat — Le président de l'Observatoire du Nord pour les Droits de l'Homme (ONDH) au Maroc, Mohamed Benaissa, a affirmé que les dégâts engendrés par les fortes pluies qui ont touché la ville de Tétouan sont plus importants que ceux annoncés par les autorités, dénonçant l'absence des responsables locaux dans la gestion de la catastrophe.

Dans un communiqué repris par la presse locale au lendemain des inondations, l'ONDH a dressé un constat fait sur la base des tournées effectuées par ses membres sur le terrain.

Le président de l'ONDH, a affirmé, à ce titre, que les dégâts sont plus importants que ceux annoncés, étant donné que les "inondations ont touché plusieurs quartiers populaires de la ville dont l'infrastructure ne peut faire face à des pluies diluviennes".

"Ces habitations sont construites sur un courant d'eau important", a fustigé le président dans le communiqué, qui a tenu pour responsables les élus locaux qui "en plus ont déserté les rues alors que les citoyens étaient livrés à leur propre sort".

"Cela démontre la façon dont sont gérées les catastrophes de ce genre par nos responsables", a dénoncé Mohamed Benaissa soulignant toutefois, que "sans l'entraide entre les habitants, les dégâts auraient été certainement plus conséquents".

Par ailleurs, l'ONDH a tenu également pour responsable la société de distribution d'eau potable et d'électricité, ainsi que de la collecte et du traitement des eaux usées de la ville, Amendis qui fournit de "très mauvais services".

Pour rappel, les fortes pluies se sont abattues lundi sur la ville de Tétouan dans le nord du Maroc, faisant d'importants dégâts. Les autorités locales ont dénombré 275 maisons touchées par les inondations, de plus 11 voitures légères ont été emportées par les eaux et les murs extérieurs de certains établissements ont partiellement été détruits. Mais les ONG estiment que le bilan établi par les autorités ne reflète pas la réalité.

A La Une: Maroc

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.