Libye: La composante du Gouvernement intérimaire remise au Parlement

Le Premier ministre du gouvernement libyen d'union nationale, Fayez el-Sarraj

Tripoli — Le chef du Gouvernement intérimaire en Libye, Abdelhamid Debeibah, a remis, jeudi, la composante de son exécutif, à la Chambre des représentants du peuple (Parlement) en vue de son approbation lundi prochain, a fait savoir le Bureau de communication du Gouvernement dans un communiqué rendu public.

"Conformément à la feuille de route et aux accords politiques conclus par le Forum de dialogue politique libyen(FDPL) à Genève en Suisse, sous l'égide de l'ONU, M. Abdelhamid Debeibah a remis, jeudi, la liste des ministres du gouvernement d'union nationale à la Chambre des représentants du peuple (Parlement) pour son approbation le 8 du mois en cours", indique le communiqué.

Le président du Parlement, Aguila Salah, a démenti récemment les informations selon lesquelles, le chef du gouvernement intérimaire lui a remis la composante de son exécutif jeudi dernier, sois avant l'expiration du délai de 21 jours que le FDPL lui avait accordé pour rendre public son gouvernement.

Abdelhamid Debeibah a affirmé de son côté, jeudi dernier, lors d'une conférence de presse à Tripoli que les noms des ministres devant figurer dans le Gouvernement d'union nationale seront révélés lors de la séance du vote de confiance.

La séance du vote de confiance au nouveau Gouvernement aura lieu le 8 du mois en cours dans la ville de Syrte, au centre de la Libye.

Jeudi, quelque 100 députés ont affirmé qu'ils vont assister à la séance de vote de confiance. Sur 175 députés que compte le Parlement, 84 ont indiqué récemment qu'ils vont voter en faveur du gouvernement de M. Debeinah.

Selon les accords du FDPL, en cas d'échec du gouvernement à avoir la confiance du parlement, l'approbation de l'exécutif reviendra aux membres du FDPL.

100 députés assisteront à la séance du vote de confiance

Quelque100 députés du Parlement libyen assisteront à la séance du vote de confiance au gouvernement intérimaire de Abdelhamid Debeibah, prévue lundi prochain à Syrte (centre de la Libye), a fait savoir, jeudi, Mohamed al-Raidh, membre du Parlement.

"Les députés se rendront par voie terrestre à Syrte, en empruntant la route côtière qui sera ouverte à partir de samedi prochain",a précisé M. al-Raidh, cité par l'Agence russe Sputnik.

La Chambre des représentants du peuple (Parlement) compte 175 députés. Quelque 84 parlementaires ont affirmé récemment qu'ils vont voter en faveur du Gouvernement de Abdelhamid Debeibah. Selon les lois en vigueur, il en faut 140 voix pour approuver le nouveau gouvernement.

Les députés qui refusent de prendre part à la séance du vote de confiance, demandent dans leur grande majorité d'ajourner la tenue de ladite séance, selon des médias libyens.

"Ils pensent que les conditions nécessaires pour sa tenue ne sont pas encore réunies, notamment après la publication par des exports de l'ONU d'un rapport sur des allégations de corruption lors du Forum de Genève", ajoutent les mêmes sources.

Pour rappel, les accords conclus au début du mois de février écoulé par le Forum de dialogue politique libyen (FDPL) à Genève en Suisse, sous l'égide de l'ONU, prévoient "qu'en cas d'échec du Gouvernement à obtenir la confiance du Parlement, l'approbation de l'exécutif reviendra aux membres du FDPL".

La ville de Syrte que les parlementaires ont choisie à la majorité pour abriter la séance du vote de confiance a d'ores et déjà entamé les préparatifs pour accueillir dans de meilleures conditions les délégations du Gouvernement et du Parlement, ont indiqué récemment les autorités locales.

Le Comité militaire mixte libyen (5+5) a affirmé de son côté, dimanche, que la ville de Syrte est prête pour accueillir la séance de la Chambre des représentants consacrée au vote de confiance au nouveau gouvernement.

Le Premier ministre du Gouvernement intérimaire, Abdelhamid Debeibah, a soumis, jeudi dernier, le programme de son gouvernement et son exécutif au Conseil présidentiel pour examen et au Parlement pour approbation.

Le nombre de portefeuilles ministériels et les profils choisis seront rendus publics lors du vote de confiance. Selon M. Debeibah, les ministres ont été sélectionnés sur la base de trois critères, à savoir la compétence, la diversité et une large participation.

Le Gouvernement intérimaire s'est fixé douze objectifs durant la phase de transition devant prendre fin le 24 décembre prochain. Parmi les priorités figurent notamment la nécessité d'assurer la souveraineté nationale à travers l'ensemble du territoire libyen, réunifier les institutions de l'Etat et évacuer les mercenaires et forces étrangères présents en Libye.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.