Madagascar: Relations pouvoir-opposition - Suivies de près par l'opinion

Pour le simple citoyen, c'est une gageure d'essayer de s'abstraire de l'atmosphère politique actuelle, mais il s'agit d'une nécessité pour essayer de se sortir des difficultés rencontrées pour assurer la subsistance de sa famille.

Néanmoins, il est difficile de ne pas ressentir le contexte politique pesant dans lequel il évolue. La partie de ping-pong, se déroulant entre l'opposition et le pouvoir, ne laisse personne indifférent, mais le Malgache moyen rejoint de nombreuses personnalités qui demandent l'instauration d'un véritable dialogue pour résoudre les problèmes du pays.

Relations pouvoir-opposition : suivies de près par l'opinion

C'est la question de la tenue ou non du meeting organisé par les députés TIM qui fait la Une des actualités en ce moment. Même si on veut en faire abstraction, elle n'échappe pas à l'attention de la population. L'impression qui prévaut, c'est que le pouvoir ne veut pas de cette rencontre des élus TIM avec leurs électeurs. La crainte de débordements créés à cette occasion est la raison, disent les autorités, de l'interdiction de ce rassemblement. La population, dans sa grande majorité, n'est pas partisane, mais elle n'est pas insensible aux remarques faites par l'opposition. On sait qu'il y aura un grand nombre de personnes convaincues par les arguments de ces députés qui feront le déplacement, mais il s'agit de citoyens responsables.

La préfecture, si l'on se fie aux publications de certains confrères, a définitivement interdit la manifestation. Les élus TIM qui se sont exprimés après avoir rencontré le préfet, ont raconté dans les détails cette entrevue et ils n'entendent pas renoncer à leur rapport d'activité. Des voix s'élèvent pour demander au pouvoir de laisser l'opposition s'exprimer et de tenir compte des remarques qui sont faites. Mais pour le moment, il n'y a aucune tentative de dialogue enclenchée. La population, même si elle est beaucoup plus préoccupée par sa lutte pour la survie, suit quand même de près le déroulement des événements.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.