Madagascar: Armée - Les commandants des ZDS mis au diapason

Le mot d'ordre est simple. Que les commandants des Zones de défense et de sécurité (ZDS), soient à la hauteur de la mission qui leur est confiée. Un mot d'ordre affirmé par le général Richard Rakotonirina, ministre de la Défense nationale, lors d'une réunion avec les dix nouveaux hauts responsables de l'Armée, hier, à Ampahibe.

Au nombre de dix, les ZDS sont de nouvelles structures au sein de l'armée. Elles viennent remplacer les régions militaires. Les commandants de ces ZDS ont été nommés lors du conseil des ministres mercredi, et de celui de la semaine dernière. Au niveau de l'Armée, ils sont les premiers responsables de la défense et de la sécurité dans la zone sous leur commandement, explique un communiqué du ministère de la Défense nationale.

Les nouvelles menaces, notamment, intérieures imposent à l'armée de ne plus se cantonner à la défense et d'intégrer dans sa vocation, la lutte contre l'insécurité. « Les régions militaires sont trop vastes. Ce qui rendait difficile le commandement et la répartition des éléments », indique le général Rakotonirina. Les ZDS devraient ainsi, permettre un meilleur maillage du territoire, mais aussi, plus de fluidité dans la chaîne de commandement et une bonne répartition des troupes.

Contrairement aux régions militaires, par ailleurs, les ZDS ont été définies suivant les enjeux de défense et de sécurité, mais non plus par rapport aux délimitations des Collectivités territoriales décentralisées (CTD). C'est ainsi, par exemple, qu'il y a la ZDS Fiheranana pour la partie Sud-ouest, et la ZDS Mandrare pour l'extrême Sud. Une des missions confiées aux ZDS est de renforcer le volet renseignement et l'identification des menaces afin de pouvoir jouer sur la prévention.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.