Madagascar: Tsiazotafo - Le propriétaire appelé à régulariser

Le propriétaire de l'immeuble scellé à Tsiazotafo est tenu de régulariser sa situation. « Nous allons sortir un arrêté de démolition et le propriétaire a un mois pour régulariser son cas», indique Niry Rasamoelimihamina, directeur de l'Urbanisme et développement au sein de la commune urbaine d'Antananarivo.

Dans les faits, le chantier est qualifié de dangereux puisque le projet a obtenu un permis de construire pour un R+3 alors que le bâtiment réalisé était un R+10. « Nous avons effectué des contrôles sur les permis de construire délivrés il y a un an. Un autre contrôle a été effectué en mars. Alors que le chantier a été considéré comme dangereux, des travaux de construction se poursuivaient, d'où l'arrêt par la commune », enchaîne le responsable.

Mis à part le danger lié à la sécurité des habitants, le chantier défie les normes imposées en tant que bâtiment dédié à des activités commerciales. « Selon les normes de construction sur une surface de 190 m2, seuls les 70% du terrain sont constructibles, les 30% doivent être réservés », poursuit le responsable. Situé dans un emplacement à usage commercial, les prescriptions d'urbanisme indiquent que le bâtiment ne doit pas dépasser la norme des R+4.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.