Madagascar: Les entreprises face à la crise sanitaire - Eddy Kapuku « La clé de la résilience repose sur la flexibilité »

Pour la reprise du Thursday morning roundtable, Eddy Kapuku, Directeur Général d'Airtel Madagascar était l'invité de l'AmCham - l'American Chamber of Commerce in Madagascar. Une occasion pour un tour d'horizon sur l'impact de la pandémie sur le secteur des télécommunications et un partage d'expérience face à la crise sanitaire.

18 février 2021, le thème du jour pour la première table ronde postconfinement de l'AmCham a été « le renforcement de la résilience des entreprises face à la Covid-19 ». Membres et partenaires de la Chambre de Commerce américaine ont été nombreux pour échanger avec Eddy Kapuku, expert en marketing et télécommunications.

A l'échelle mondiale, comme à Madagascar, cette pandémie a été fatale économiquement. Consécutives aux mesures barrières adoptées (confinement, état d'urgence sanitaire... ), la majorité des secteurs d'activité ont accusé un ralentissement. Les télécommunications n'ont pas été épargnées.

« À l'instar du tourisme, de l'hôtellerie ou de l'aviation, le secteur de la téléphonie mobile a subi les contrecoups de cette pandémie. Dans notre cas, Airtel Madagascar a enregistré une baisse de l'ordre de 30% au niveau de la vente aux particuliers, soit 90% de sa clientèle. Et en dépit du doublement de notre chiffre sur le marché du B2B, dans sa globalité, Airtel a connu une diminution de près de 50% de son chiffre d'affaires dès les premiers mois suivant la déclaration de l'état d'urgence sanitaire dans la Grande Ile », d'après Eddy Kapuku.

« La flexibilité » est la clé qui a permis à Airtel Madagascar de faire face à cette situation difficile, a-ton retenu de cette présentation.

Savoir-faire

Nécessité de se réorganiser pour maintenir le cap avec « une gestion minutieuse des ressources et surtout des coûts. Au niveau des collaborateurs, la majorité a eu le privilège d'être en télétravail, à l'exception de l'équipe technique chargée de la maintenance du réseau. D'un point de vue logistique, pour anticiper la fermeture des frontières, nous avons commandé nos provisions d'un semestre, au lieu de nos commandes mensuelles habituelles», a déclaré le Directeur Général.

Sur le plan commercial, compte-tenu des restrictions adoptées dans le cadre de l'état d'urgence, maintenir la proximité avec les clients n'a pas été évident pour la plupart des entreprises. Un challenge qu'Airtel a su relever grâce à son savoir-faire digital. « Les clients ne pouvant pas venir vers nous, nous sommes allés à leur rencontre, à leur domicile, tout en respectant les gestes barrières. Nous avons alors misé sur des actions digitales plus efficaces et des actions médias télévisées. C'était l'occasion d'exploiter notre plein potentiel en matière digitale en créant ou en renforçant des solutions allant en ce sens, à l'exemple du mobile banking, et de la contribution à la promotion de l'éducation en ligne », a-t-il soutenu.

Eddy Kapuku a profité de cette tribune pour rappeler que l'humain est au cœur des valeurs d'Airtel à travers ses actions sociétales. Au cours de cette période, Airtel Madagascar a manifesté sa solidarité à travers son soutien aux différentes institutions malgache, en charge de coordonner la lutte contre le virus. Un soutien matérialisé par des dons de masques, de produits de première nécessité et autres remis notamment au CCO, à la Commune Urbaine d'Antananarivo et aux personnels soignants.

L'humain toujours, avec « une écoute attentive des besoins des clients pour y répondre au mieux, au plus vite et au moindre coût dans ces moments de crise ». Aux questions de l'assistance concernant la compétition féroce entre les opérateurs en télécommunication, ce responsable a répondu que « compte-tenu du contexte, nous nous sommes concentrés et nous continuons à être focalisés sur les solutions à apporter à nos clients et sur l'amélioration de la communication digitale pour maintenir le contact avec eux. »

Solutions de choix

Airtel a ainsi fourni un choix de solutions et des solutions de choix pour accompagner les entreprises dans le renforcement de la résilience de leurs opérations. En effet, face à la situation inattendue causée par la pandémie, beaucoup d'entreprises, notamment les PME, n'étaient pas préparées.

Le besoin de s'adapter est donc devenu capital pour assurer la survie, voire la croissance de ces entreprises en période de crise, envisageant ainsi des solutions de télétravail et de collaboration basées sur la connectivité. Le Directeur Général a présenté les solutions, à des prix abordables, qui ont été les plus demandées, générant ainsi la croissance observée dans le segment B2B :

Connectivité Internet à débit garanti et disponibilité assurée grâce à trois sorties internationales redondantes

Solution de visioconférences et collaboration AVAYA

Interconnexion des bureaux distants pour les entreprises ayant plusieurs sites ou agences

Solution VPN extensible vers les domiciles des employés grâces aux routeurs portables

Service Cloud avec héberge(ment de capacités en mode client/serveur (IaaS, CaaS, SaaS)

Possibilité de paiement par Airtel Money

Eddy Kapuku a conclu son intervention en affirmant que, « pendant cette crise sanitaire, Airtel s'est efforcé d'apporter des solutions sécurisantes et de qualité aussi bien pour nos clients particuliers que pour nos clients du B2B en maintenant une activité tout en préservant aussi la santé de nos collaborateurs. Notre engagement social n'était pas non plus délaissé. C'est un travail d'écoute et d'équipe qui nous a permis de faire face.»

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.