Madagascar: Journée de la femme - L'atelier Har'kanto mis en place au CENAM

Sans répit. Toutes les associations de femmes, peu importe leurs secteurs d'activité, n'ont pas été oubliées par l'association Fitia. Après le tour des quatre chefs-lieux de province: Toliara, Fianarantsoa, Toamasina et Mahajanga, Mialy Rajoelina, présidente de l'Association Fitia et première dame, est venue à la rescousse des femmes artisanes de la capitale.

Elle a inauguré, hier, l'atelier partagé de production artisanale Har'kanto sis au Cenam 67 HA. Un atelier ouvert à toutes les associations de femmes artisanes; et ce gratuitement. « Les femmes artisanes malgaches sont très douées et sont réputées mondialement, que ce soit dans le travail du céramique, du raphia ou de la vannerie. Nous allons faire de cet atelier le lieu de rencontre et d'échanges de toutes les artisanes; et il servira de plateforme pour la professionnalisation du secteur », a souligné Mialy Rajoelina. L

'association Fitia a doté l'atelier de matériels pour permettre aux femmes de se professionnaliser. Comme le thème de la célébration cette année est « Femme autonome et résiliente dans un environnement sain, pour un développement durable », le soutien aux associations de femmes est très important. « Il y aura un bureau ici au Cenam pour guider et soutenir les artisanes dans la recherche du financement et du marché. Elles bénéficieront également de formation », a fait savoir Lantosoa Rakotomalala, ministre de l'Industrie, du commerce et de l'artisanat. Les femmes en situation de handicap n'ont pas été oubliées. Une vingtaine de femmes ont été dotées de matériels et suivent actuellement une formation en pâtisserie pour qu'elles puissent exercer cette activité et en faire une source de revenus.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.