Madagascar: Rolly Mercia - Énième procès ce jour

Rolly Mercia est de nouveau devant le tribunal Anosy ce jour. La cour examine la demande d'un procès en appel contre l'ancien ministre de la Communication détenu depuis le 16 juillet 2020 et condamné le 15 octobre 2020 à une peine de 44 mois d'emprisonnement ferme par le tribunal correctionnel.

Ses avocats rappellent que leur client est détenu dans une procédure conduite en parfaite violation des règles élémentaires de la procédure pénale malgache et des droits fondamentaux de leur client, protégés par les conventions internationales, bilatérales et multilatérales que l'Etat malgache est tenu de respecter. L'appel interjeté par Harry Laurent Rahajason contre cette condamnation a été examiné une première fois à l'audience du 5 février 2021 puis renvoyé ce jour pour citation d'un prévenu et constitution de la partie civile de l'Etat malgache qui ne s'était pas manifestée en première instance. Lors de l'audience du 5 février 2021, ses avocats ont rappelé les déclarations fluctuantes et contradictoires de l'unique témoin à charge, Félicien, dont les accusations ont été à l'origine de la mise en cause de l'ancien ministre.

De façon inattendue pour l'autorité de poursuite, Félicien a publiquement et de façon motivée, rétracté l'ensemble de ses déclarations à charge en expliquant les motivations, notamment les incitations financières, qui l'avaient poussé à incriminer Rolly. Les avocats soussignés déplorent qu'en dépit de ces nouveaux éléments, la détention de leur client, qui n'était pas fondée et qui a grevé de nombreuses irrégularités, a été maintenue. Malgré cela, ce dernier a été maintenu en détention en vertu d'une audience tenue le 12 février 2021 au cours de laquelle il fut statué négativement sur une demande de liberté provisoire.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.