Congo-Kinshasa: Publication imminente du gouvernement - Moïse Katumbi à Kinshasa dans le cadre des consultations

Alors que les consultations initiées par le Premier ministre Sama Lukonde se sont clôturées lundi 1er mars 2021, le Président d'Ensemble pour la République, Moïse Katumbi Chapwe est à Kinshasa, éventuellement pour les tractations autour de la formation du Gouvernement.

Le Président du parti Ensemble pour la République est arrivé mercredi 3 mars à Kinshasa à bord d'un jet privé. Rien ne laisse échapper la vérité quant à sa présence dans la capitale, deux jours après la clôture des consultations qui ont donné une vue globale à Sama Lukonde pour former son Gouvernement.

La présence de Katumbi ne serait pas un fait du hasard dans le contexte où le gouvernement de l'Union Sacrée de la Nation dont il est membre est attendu par tous. Des sources fiables qui ont requis l'anonymat révèlent que l'ancien gouverneur du Grand Katanga serait venu pour calmer les tensions qui montent au sein de l'Union Sacrée de la Nation, après la défaite de l'un des membres de sa formation politique à la conquête du bureau définitif de la Chambre haute du parlement.

Reçu jeudi 4 mars à Fleuve Congo Hôtel par le Premier ministre, Moïse Katumbi dit être venu encourager le nouveau chef du gouvernement qui est en gestation. Le félicitant pour sa nomination, Katumbi demande par ailleurs à toute la population d'appuyer Sama Lukonde pour que celui-ci relève le défi.

Notons que cette visite coïncide avec les formalités proprement dites pour la publication du Nouveau Gouvernement.

Par ailleurs, la réaction du député Katumbiste Muhindo Nzangi sur Top Congo FM, étalait la déception de sa famille politique qui souligne que le vote du nouveau bureau du Sénat n'est pas le reflet de l'Union Sacrée de la Nation.

L'on se rappellera que lors des consultations de Sama Lukonde, les groupes parlementaires d'Ensemble conduits par Bolengetenge, ont prévalu leur poids politique avec plus de 60 députés. Certains membres d'Ensemble seraient même en train de menacer de quitter l'USN si le partage des postes ministériels ne respecte pas leur poids.

Avec un Gouvernement de 47 postes, le poids du parti de Moïse Katumbi serait respecté ?

Avec 70 députés, le contexte de l'Union Sacrée de la Nation qui semble être inclusif, les membres du parti Ensemble ne pourront pas toujours assouvir leur soif car ils se considèrent comme pionniers de la révolution parlementaire qui a dénudé Joseph Kabila. De l'autre côté, le député Eliezer Tambwe fustige le fait de n'avoir pas convié Diomi Ndongala et Franck Diongo aux consultations alors qu'ils ont joué un rôle non négligeable dans la lutte pour la démocratie et l'avènement de l'alternance politique.

Pour rappel, Moïse Katumbi qui se trouve à Kinshasa a réagi conjointement avec Jean-Pierre Bemba au communiqué du duo Fayulu-Muzito prenant acte de leur retrait volontaire de la coalition Lamuka

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.