Burkina Faso: Arrondissement 1 de Ouagadougou - Les femmes ont désormais leur « maison »

La maison de la femme de l'arrondissement 1 de Ouagadougou a été inaugurée, le jeudi 4 mars 2021. Financée par le conseil municipal dudit arrondissement, elle se veut un cadre d'épanouissement des femmes.

Les femmes de l'arrondissement 1 de Ouagadougou ont commencé à jubiler avant la célébration de la fête du 8-Mars. Leur rêve de disposer d'une maison de la femme depuis 2016 a eu un écho favorable de la part du conseil municipal de leur arrondissement. Pour concrétiser leur rêve, le conseil municipal, avec en tête le maire Sayouba Nikiéma, a injecté 29 500 000 F CFA pour l'érection de la baptisse sise au secteur 5 de Ouagadougou.

En guise de rappel, le maire Nikiéma a dit : « au début de notre mandant, les femmes nous ont soumis cette doléance pour avoir une maison pour travailler. Cette maison est une réponse au cri du cœur lancé par les femmes lors de notre prise de fonction en 2016. Nous ne pouvions rester insensible à cette demande de l'autre moitié du ciel. Car, ce que femme veut, Dieu le veut ».

A l'inauguration de l'infrastructure, le jeudi 4 mars 2021, la représentante des femmes, Emma Kabré a, au nom de toutes les femmes remercié le conseil d'arrondissement. Toute sourire, elle a affirmé qu'avec cette nouvelle maison, elles ne vont plus squatter les bâtiments administratifs, les bureaux, les maquis... pour leurs rencontres. « Aujourd'hui, nous ne sommes plus des laissées-pour-compte. Cette maison va incarner l'union de toutes les femmes », a insisté Mme Kabré.

Cette infrastructure, a-t-elle précisé, servira de cadres de rencontres, de partages d'idées, d'expériences qui contribueront à la cohésion sociale et stimuler leur esprit entrepreneurial. L'épanouissement économique de la femme est l'une des préoccupations majeures du Président du Faso qui l'a inscrit dans son programme de mandat 2021-2025, a indiqué le maire Sayouba Nikiéma.

Dans l'optique de trouver des solutions à l'épanouissement des femmes, le président de l'Assemblée nationale, Alassane Sakandé a promis de les soutenir avec du matériel de tissage, de teinture, de fabrication de savons et « soumbala ». « Si elles n'ont pas la capacité de ces transformations, elles seront formées afin qu'elles puissent être autonomes. Cela ne sert à rien de regrouper les femmes et de leur donner des tee-shirts, de l'argent... Ce qui est important, il faut leur permettre de pouvoir se développer », a estimé M.Sakandé. Tout en souhaitant que cette maison soit celle de toutes les femmes de l'arrondissement, le maire Sayouba Nikiéma les a exhortés à en faire un bon usage.

Selon l'édile de l'arrondissement 1, cette inauguration marque le top de départ d'une série d'inaugurations de plusieurs autres réalisations du conseil d'arrondissement. Il a confié que bientôt, un terrain omnisports, des forages... seront inaugurés dans sa circonscription administrative.

Plus de: Sidwaya

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.