Ile Maurice: Enquête judiciaire - Vinay Appanna se présente en cour mais est manifestement très malade

A l'appel de l'affaire, le chauffeur de Vinay Appanna a par l'entremise de l'avocat de ce dernier présenté un certificat médical faisant état de difficultés respiratoires du témoin. Le médecin a recommandé cinq jours de repos.

L'avocat du DPP, Me Dhamodarsing Bissessur, a attiré l'attention de la cour à l'effet que le certificat médical ne dit pas qu'Appanna ne peut venir en cour en raison de son problème de santé.

La magistrate Vidya Mungroo-Jugurnath est d'accord avec la remarque du DPP et demande à ce qu'Appanna soit sommé à se présenter en cour dans 10 minutes. Faute de quoi, dit la magistrate, la cour envisagerait des sanctions à son encontre.

Vinay Appanna est effectivement arrivé en cour 10 minutes plus tard. Il était visiblement très malade éprouvant des difficultés à respirer et ne pouvant même pas parler. Tous les membres du public et les avocats ont été sensibles à son état. En attendant l'arrivée de la magistrate, on a même vu Me Roshi Bhadain demander à Appanna de se mettre à l'abri du climatiseur qui pourrait aggraver son état.

A son arrivée, la magistrate a regardé Appanna qui n'arrêtait pas de tousser et qui présentait des signes d'étouffement et lui a demandé de se retirer le plus vite possible. Ce que le témoin a fait non sans avoir essayé d'adresser la cour. Mais comme aucun mot ne sortait de sa bouche, la magistrate lui a assuré que son avocat, Me Shailesh Seebaruth, accomplira les procédures nécessaires et sera entendu.

Ainsi, il a été décidé que Vinay Appanna reviendra en cour quand sa santé le permettra. La date provisoire du 15 mars a quand même été arrêtée d'un commun accord.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.