Angola: L'UNITA reconnaît les efforts du gouvernement dans la lutte contre le Covid-19

Covid — 19 - Le Comité provincial de l'UNITA à Bié a reconnu les efforts du gouvernement angolais dans la lutte contre Covid-19, avec la construction d'unités de santé provisoires, l'acquisition de moyens de biosécurité et la mobilisation de la population.

Le secrétaire provincial de l'UNITA chargée de l'information et du marketing, Cadjomba Leite, s'adressant jeudi à l'ANGOP, à Cuito, a déclaré que le Covid-19 était une maladie mortelle dont la lutte et la prévention méritaient l'attention de tous.

«Les efforts du gouvernement ont contribué au contrôle de la maladie au niveau national. Nous ne devrions pas jouer avec le Covid-19. Il tue. L'utilisation de moyens de biosécurité reste indispensable », a-t-il souligné.

Dans le cadre des actions politiques, a-t-il souligné, l'UNITA continue de sensibiliser ses militants et la population en général, avec des conférences sur l'importance de la prévention, en tenant compte des directives du Ministère de la santé.

Le politicien, qui s'est exprimé en marge des réunions des comités municipaux de son parti, a appelé à la rigueur de la part des responsables dans le processus de vaccination, en donnant la priorité aux personnes considérées comme les plus vulnérables (les personnes âgées).

L'Angola a reçu mardi le premier lot de 624 mille doses de vaccins contre le Covid-19, d'un total de 2,172 millions de doses que COVAX-Facility enverra au pays d'ici la fin du mois de mai de cette année.

Le pays devrait recevoir, d'ici la fin juin, un total de 6,4 millions de doses d'AstraZeneca ou d'autres disponibles, pour la première étape du Plan de vaccination contre le Covid-19, défini par la Commission multisectorielle qui prévoit de immuniser 20% des la population angolaise dans cette phase.

L'Angola est le troisième pays africain à recevoir des vaccins d'AstraZeneca par le biais de l'initiative Covax, après le Ghana et la Côte d'Ivoire.

Le secrétaire provincial de l'UNITA chargée de l'information et du marketing, Cadjomba Leite, s'adressant jeudi à l'ANGOP, à Cuito, a déclaré que le Covid-19 était une maladie mortelle dont la lutte et la prévention méritaient l'attention de tous.

«Les efforts du gouvernement ont contribué au contrôle de la maladie au niveau national. Nous ne devrions pas jouer avec le Covid-19. Il tue. L'utilisation de moyens de biosécurité reste indispensable », a-t-il souligné.

Dans le cadre des actions politiques, a-t-il souligné, l'UNITA continue de sensibiliser ses militants et la population en général, avec des conférences sur l'importance de la prévention, en tenant compte des directives du Ministère de la santé.

Le politicien, qui s'est exprimé en marge des réunions des comités municipaux de son parti, a appelé à la rigueur de la part des responsables dans le processus de vaccination, en donnant la priorité aux personnes considérées comme les plus vulnérables (les personnes âgées).

L'Angola a reçu mardi le premier lot de 624 mille doses de vaccins contre le Covid-19, d'un total de 2,172 millions de doses que COVAX-Facility enverra au pays d'ici la fin du mois de mai de cette année.

Le pays devrait recevoir, d'ici la fin juin, un total de 6,4 millions de doses d'AstraZeneca ou d'autres disponibles, pour la première étape du Plan de vaccination contre le Covid-19, défini par la Commission multisectorielle qui prévoit de immuniser 20% des la population angolaise dans cette phase.

L'Angola est le troisième pays africain à recevoir des vaccins d'AstraZeneca par le biais de l'initiative Covax, après le Ghana et la Côte d'Ivoire.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.