Tunisie: Boxe | En marge du tournoi de Bulgarie - Prestation encourageante de Khouloud Halimi

La Tunisienne monte en régime, en attendant un programme riche de préparation.

Depuis le mois de février 2020, notre boxeuse Khouloud Halimi (57 kg) n'avait pas croisé les gants. Elle vient de participer à la 72e édition du tournoi international de «Stardinja de Sofia». Et encore, elle s'est contentée de deux combats seulement. Elle a battu la Finlandaise Fitanine Filma puis a été lésée par l'arbitrage contre la Russe Tsabkouva Karima. «Malgré le manque flagrant du rythme de compétition, Khouloud s'est bien comportée. Elle a montré des prédispositions fort prometteuses. Physiquement, elle a été au point. Tactiquement, elle a si progressé. Reste quelques défauts techniques à corriger. Il faut donc qu'elle dispute 14 ou 15 combats pour qu'elle soit fin prête pour les Jeux olympiques de Tokyo 2021, a indiqué son entraîneur Fathi Missaoui, qui a mis en évidence les qualités de sa boxeuse : «D'abord, elle aime boxer et monter sur le ring. Puis, elle est agressive, guerrière en variant ses coups. Physiquement, elle est forte et endurante. Elle a aussi une qualité importante, à savoir l'application des conseils tactiques. Mais elle a encore besoin d'améliorer son mental, le dosage de ses efforts durant le combat et, surtout, l'intelligence facteur déterminant pour dominer son adversaire», nous a-t-il confié.

Cologne et puis Istanbul

Ayant assisté au tournoi de Bulgarie, l'entraîneur de l'équipe nationale allemande n'a pas hésité à inviter notre championne Khouloud Halimi à participer au tournoi international de Cologne devant avoir lieu les 11, 12 et 13 de ce mois. «Ce sera un très bon test. Seuls 8 pays seront représentés dans ce tournoi qui se déroulera en trois étapes, à savoir les quarts de finale, les demi- finales et la finale. Et puis, plusieurs championnes mondiales des années 2018 et 2019 seront au rendez-vous. Une occasion propice pour notre pugiliste», a précisé Fathi Missaoui. Deux jours après, Khouloud se rendra en Turquie pour prendre part au tournoi international d'Istanbul. «Une autre compétition très bénéfique pour Khouloud en rencontrant une Russe médaillée d'argent au dernier championnat du monde», a ajouté le coach Missaoui.

Un stage de longue durée

Pour le reste du programme de la préparation pour les Olympiades, Khouloud Halimi aura à effectuer un stage de longue durée pendant le mois de Ramadan, à l'étranger (Irlande ou Hongrie ). Puis elle prendra part à deux tournois internationaux de grande envergure. Le premier au début du mois de mai en République tchèque. Le second au mois de juin en Hollande».Nous veillons à ce que notre boxeuse participe à ces tournois qui rassembleront pratiquement de très sérieuses concurrentes dans sa catégorie de poids (57 kg ). Elles sont de Russie, d'Allemagne, d'Italie, de Hongrie, des Philippines, de Tahiti et du Japon. Il faut qu'elle les supervise attentivement. Elle est en mesure de monter sur la plus haute marche du podium à Tokyo», a conclu Fathi Missaoui.

A La Une: Tunisie

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.