Congo-Brazzaville: Décoration d'intérieur - « Mind of design », entre tradition et modernité

L'acquisition d'une nouvelle maison, d'un premier appartement, voire la période de déménagement, sont souvent synonyme d'immersion dans le vaste univers du design intérieur. Un marché en pleine croissance qui a séduit Doriane Gelyca Ndouami, il y a quelques mois. Ses créations conçues à la main et ancrées dans l'africanisme visent à renforcer et valoriser le made in Congo.

L'originalité, voilà la devise de « Mind of design », une marque congolaise destinée à la fabrication d'objets de décoration à caractère ethno-chic. Son secret, c'est qu'elle puise la beauté de ses œuvres dans la réalisation fait main. Les principaux matériaux utilisés sont : le pagne, le cauris, l'osier, le raphia et bien d'autres représentant l'Afrique. Décalées et à la fois raffinées, les créations de cette marque se composent notamment des nappes, chemins, serviettes et sets de tables, dessous de plat, des miroirs-soleils, des tableaux ronds et rectangulaires, des boules décoratives, des corbeilles en liane.

Posant encore les bases d'une longue et belle aventure, « Mind of design » a vu le jour en novembre 2020, grâce à la vision de sa conceptrice, Doriane Gelyca Ndouami. « En déménageant de Brazzaville pour Pointe-Noire, j'étais à la recherche de nouveaux articles pour décorer autrement mon domicile. Butée à un manque de produits pouvant satisfaire mon désir, j'ai eu l'idée de les concevoir moi-même. Contre toute attente, cela a beaucoup plu à mes proches, notamment la famille et les amis, qui m'ont encouragé à faire profiter mon savoir-faire à un large public. Voilà donc comment est né Mind of design », a-t-elle confié le sourire aux lèvres.

Diplômée en hôtellerie et passionnée de cuisine, elle avoue que ce n'est pas toujours facile de concilier sa vie d'épouse et de mère d'une part, et celle de chef d'entreprise d'autre part. Fort heureusement, elle bénéficie aujourd'hui de la main d'œuvre de trois autres artisans, à savoir Pierre Andrej Mambou-Mouandza, Edmond Miakatsindila et Giscard Lobo. Pour s'approvisionner, l'équipe sillonne les boutiques, marchés et quelques merceries de la ville océane à la recherche de pièces fortes et uniques. Ceci dans le but de satisfaire une clientèle en pleine croissance, comme l'a souligné Doriane Gelyca Ndouami.

Par moment, la rareté et le coût élevé de certains produits demeurent un casse-tête pour la maman-entrepreneure dans la trentaine. « Quelquefois, nous désirons aller plus loin dans nos créations. Nous rencontrons souvent d'énormes difficultés pour la fabrication de nos articles dues à la rareté des matériaux et au coût élevé des produits », a-t-elle déclaré. Cependant, cela ne l'empêche pas, après chaque commande, de garantir à sa clientèle la livraison des produits dans les délais. Par exemple, pour les miroirs, boules et tableaux, le délai de livraison est d'une semaine.

Consciente des enjeux de l'entrepreneuriat au Congo, Doriane Gelyca Ndouami souhaite ne pas se laisser emporter par le vent du succès, mais plutôt se consacrer sur comment rendre plus performant sa marque. « Nos créations, faites avec amour et passion, mettent en valeur la richesse et la beauté de l'Afrique, terre à travers laquelle se mire le Congo. Je demande donc à mes compatriotes de valoriser et consommer ce que nous fabriquons localement et aux ressortissants étrangers résidant au Congo de soutenir le made in Congo », a-t-elle lancé.

Interrogée sur la journée du 8 mars consacrée à la lutte pour les droits de femmes, Doriane Gelyca Ndouami estime que la femme congolaise, au-delà d'être belle, regorge de potentialités grâces auxquelles elles se démarquent de plus en plus dans le milieu professionnel. « Que cette journée soit une fois de plus l'occasion de se réunir autour des débats instructifs, portant par exemple sur l'entrepreneuriat, l'éducation et biens d'autres secteurs », a-t-elle souhaité.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.