Sénégal: Antoine Diome - "Toutes les personnes ayant commis des actes de vandalisme seront traduites en justice"

- Le ministre de l'Intérieur, Antoine Diome, a déclaré vendredi que toutes les personnes impliquées dans les actes de vandalisme perpétrés lors des manifestations de protestation contre l'arrestation de l'opposant Ousmane Sonko seront traquées et traduites en justice.

"Toutes les personnes ayant commis des actes de vandalisme seront recherchées, arrêtées, poursuivies et déférées devant la justice", a-t-il dit dans une déclaration retransmise par la Radiodiffusion Télévision sénégalaise (RTS).

Selon lui, les scènes de violence découlent d'un appel à l'insurrection et d'un "refus public ostentatoire" du leader de Pastef, Ousmane Sonko, de répondre à la convocation des autorités judiciaires, à la suite d'accusations de "viols répétés" et de "menaces de mort" portées sur lui par une employée d'un salon de beauté et de massage situé à Dakar.

Cette posture a provoqué des "manifestations volontaires" assorties d'actes de vandalisme ayant occasionné la perte de quatre vies humaines, ainsi que le saccage et la dégradation de plusieurs biens privés.

Il a sur ce point rappelé que l'état de catastrophe sanitaire assorti d'un couvre-feu est toujours en vigueur, l'interdiction des rassemblements également.

"Malgré tout, des conspirations et des actes de terrorisme qui relèvent du grand banditisme sont organisés", a fustigé M. Diome, avertissant que toutes les personnes impliquées seront traquées et traduites en justice.

Il a par ailleurs appelé à l'apaisement, tout en assurant que le gouvernement prendra toutes les mesures pour maintenir l'ordre public et la protection des biens.

Antoine Diome a également annoncé l'allègement prochaine des mesures de restriction liées à la crise sanitaire.

A La Une: Sénégal

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.